Le public répondra présent. Le Geneva Open n’attend que «ses» stars

Tennis Patron de l’épreuve, Rainer Schüttler se dit confiant pour l’édition 2017, qui débute dimanche.

Stan Wawrinka, tête d’affiche du Geneva Open.

Stan Wawrinka, tête d’affiche du Geneva Open. Image: REUTERS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les pollens viennent gentiment démanger le bout du nez et sur le fond ocre de nos écrans défile le bras musclé de Rafael Nadal, plus que jamais de retour au premier plan. Pas de doute: Roland-Garros approche et, avec lui, le Geneva Open, troisième du nom (21 au 28 mai). Dans moins d’une semaine, le tournoi ATP 250 mettra le parc des Eaux-Vives en ébullition et, espérons-le, les vrais amoureux du tennis, qui ne manqueront certainement pas de venir observer Stan Wawrinka, tenant du titre et encore une fois tête d’affiche d’une épreuve qui ne demande qu’à grandir encore. La billetterie marchant à plein régime, celle-ci est assurément sur le bon chemin. «Nous sentons que nous grandissons grâce au soutien des gens de la région et des sponsors, relève Rainer Schüttler, le patron du Banque Eric Sturdza Geneva Open. Il faut du temps pour qu’un nouvel événement s’établisse, pour qu’il prenne racine, mais nous sommes sur la bonne voie. Et très confiants pour cette édition.»

Il y a de quoi, puisque la présence du Vaudois reste une garantie de spectacle et de tennis de qualité. Les inscriptions d’Albert Ramos-Vinolas (ATP 19) – récent finaliste à Monte-Carlo – et de John Isner (ATP 24) sont également de nature à rassurer les organisateurs, qui observent leur plateau 2017 avec le sourire. Aussi car les deux invitations qu’ils peuvent encore distribuer (la première est revenue à «Stanimal») pourraient leur permettre de faire venir d’autres gros bras sur les bords du Léman.

Ce ne sera malheureusement pas Juan-Martin Del Potro, qui a préféré s’inscrire à Lyon. Ni Lucas Pouille, lequel a assuré lundi qu’il ne jouera plus avant Roland-Garros. Mais Alexander Zverev peut toujours être l’un des heureux élus… «Ce serait effectivement super qu’il vienne au Geneva Open, mais j’en doute car il dispute cette semaine à Rome son cinquième tournoi de rang, répond Schüttler, qui connaît bien son jeune compatriote. Son frère Mischa, en revanche, nous a confirmé sa participation.»

Reste donc à savoir à qui reviendront les ultimes bristols. Les noms de Tomas Berdych (ATP 13), Marin Cilic (ATP 8), Grigor Dimitrov (ATP 11) et Dominic Thiem (ATP 7) reviennent souvent dans les discussions et animent les bruits de couloir. «Nous sommes en contact avec plusieurs joueurs, mais comme d’habitude, nous attendrons jusqu’au dernier moment avant de révéler les noms», lance Rainer Schüttler.

Avant le tirage au sort de vendredi soir, le suspense demeure. Une seule certitude émerge: la semaine sera «show» aux Eaux-Vives.

(TDG)

Créé: 15.05.2017, 19h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Tessin uni derrière Cassis
Plus...