Le frère de Jo-Wilfried Tsonga signe à Nyon

BasketballLe BBC Nyon enregistre l'arrivée d'Enzo Tsonga (22 ans), frère du tennisman Jo-Wilfried. Ancien joueur du Mans en Pro A, l'ailier souhaite relancer sa carrière après une grave blessure.

Enzo Tsonga sous les couleurs du Mans en 2008.

Enzo Tsonga sous les couleurs du Mans en 2008. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A une semaine de la reprise du championnat, le BBC Nyon enregistre l'arrivée d'Enzo Tsonga (22 ans). L'information, révélée par le quotidien La Côte, a été confirmée par le BBC Nyon.

«Il était difficile à Tsonga de trouver un club en Pro A française après avoir été stoppé deux années durant», explique Serge Chabbey, vice-président du club vaudois. «Sa venue constitue un tremplin pour lui. S'il fait une bonne saison, la France lui tendra les bras.»

A l'image des joueurs suisses de l'équipe, Enzo Tsonga n'a pas signé de contrat et ne recevra pas de salaire. «Nous avons un accord et l'idée est qu'il reste jouer pour nous durant la saison entière», précise Chabbey, qui juge le niveau actuel du Français «excellent».

Espoir du basket hexagonal, Enzo Tsonga (1m96) a revêtu le maillot tricolore avec la sélection M16. Parti aux Etats-Unis après quelques matches disputés dans le championnat français, il s'est fissuré une vertèbre et a bien cru devoir tirer un trait sur sa carrière. Avoir choisi Nyon pour se relancer n'est pas tout à fait anodin, son frère ayant fait l'acquisition d'une villa sur la commune de Gingins.

Le BBC Nyon débutera sa saison face au champion en titre Lugano, le samedi 13 octobre dans sa salle du Rocher (17h30). (si/nxp)

Créé: 04.10.2012, 11h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...