Le cochonnet n’est pas encore menacé. Il devrait être le roi de Malley en juillet

PétanquePour l’instant, les Mondiaux sont maintenus à la Vaudoise aréna.

Les organisateurs des Mondiaux à Lausanne ne veulent pas perdre encore la boule...

Les organisateurs des Mondiaux à Lausanne ne veulent pas perdre encore la boule... Image: TAGES ANZEIGER/ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tu (te) tires ou tu (te) pointes? Autrement dit, les 49es Mondiaux de pétanque, prévus du 16 au 19 juillet à Prilly Lausanne, vont-ils à leur tour être rayés de l’agenda 2020? Alors que la crise du coronavirus a déjà contraint de nombreux organisateurs à renoncer, la mort dans l’âme, à leur compétition, Christian Cosandey, président de la manifestation, ne veut pas (encore) perdre la boule.

Tous confiants

«À l’heure actuelle, on n’envisage en tout cas pas d’annuler…» Le Vaudois arrête sa phrase puis tousse avant de s’excuser, il avait un chat dans la gorge. «Avec notre comité, nous ne sommes sincèrement pas inquiets, remarque le responsable de cette organisation d’envergure confiée au club Le Lys en 2016. D’après la police, que ce soit Athletissima, Paléo, Montreux ou Sion sous les étoiles, rien n’a été invalidé en juillet, précise le Lausannois. On reste donc tous confiants.»

Comme beaucoup de monde dans son cas, Christian Cosandey attend avec impatience la date du 19 avril, moment qu’a choisi le Conseil fédéral pour annoncer une levée des mesures strictes de confinement ou pas. «Début mai, on en saura plus si on peut aller de l’avant ou si on doit tout arrêter, ce que personne chez nous n’a envie d’imaginer.»

48 nations de quatre joueurs

La seule décision prise ces derniers jours par le comité a juste été de bloquer provisoirement la billetterie de ces championnats du monde qui vont être suivis par de nombreuses chaînes de télévision, dont notamment L’Équipe TV qui retransmet régulièrement les concours durant la saison. «Avec déjà plus de 6000 tickets vendus, ce serait vraiment dommage de jeter l’éponge déjà maintenant», soupire notre interlocuteur à pied d’œuvre depuis quatre ans lorsque le club Le Lys avait hérité de cette mission, préféré à Martigny mais aussi à la Nouvelle-Calédonie et la Malaisie qui s’étaient également portés candidats. Deux ans après les championnats suisses, ce sont cette fois-ci les meilleurs boulistes du monde qui vont débarquer dans la ville olympique. Avec 48 nations de quatre joueurs, c’est 192 boulistes qui se sont d’ores et déjà inscrits pour cet événement dont le budget s’élève à 450 000 francs. Le tournoi se déroulera sur 24 terrains qui seront répartis dans la patinoire de la Vaudoise aréna. «Là, on se voit régulièrement tout en respectant les consignes, renchérit le boss. Ou on s’appelle, comme récemment pour organiser les repas.» À part ce Covid-19, tout est en effet sous contrôle. «Oui, nous sommes prêts et surtout pas près d’annuler», rigole le président.

Tous les participants seront logés au Vortex qui avait déjà abrité les athlètes des Jeux de la jeunesse en début d’année. «Il nous reste encore plus de trois mois et on espère bien que d’ici-là cette saleté de pandémie aura passé.» Ne reste plus qu’aux concurrents à se préparer. À commencer par le champion du monde genevois Maïky Molinas qui avait décroché l’or l’an dernier en Andalousie. «Virus ou pas, tout le monde peut s’entraîner sur un terrain vague ou dans son jardin», se réjouit un Christian Cosandey qui veut faire du cochonnet le roi de Malley en juillet.

Créé: 22.03.2020, 17h59

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...