Le «Fed Express» a détruit Mannarino

TennisRoger Federer a livré une performance sans fausse note pour retrouver les quarts de finale de Wimbledon. Le Bâlois fut même époustouflant par moments.

1. Set 2. Set 3. Set 4. Set5. Set
Roger Federer 6 7 6
Adrian Mannarino 0 5 4

Image: Keystone

La semaine a débuté comme un long fleuve tranquille pour Roger Federer, auquel 105 minutes ont suffi pour détruire Adrian Mannarino (6-0 7-5 6-4) et empocher une seizième fois son billet pour les quarts de finale de Wimbledon, où il affrontera le Sud-Africain Kevin Anderson, vainqueur de Gaël Monfils en quatre sets et trois tie-breaks. «Je suis très heureux de ma performance, surtout d’avoir pu prendre si rapidement le large», a soufflé Federer au sortir du court.

Une fois de plus, le No 2 ATP a littéralement volé sur le court, ce lundi, se montrant impérial dans tous les compartiments du jeu (90% de points gagnés derrière sa première balle, aucun break concédé, 44 coups gagnants, 19 volées tranchantes). Son premier set, enlevé en seulement seize minutes, est d’ailleurs à diffuser dans toutes les écoles, puisqu’il lui a permis de faire vivre un cauchemar au Parisien, étouffé par tant de classe et de réussite. «Je n’ai pas raté grand-chose, c’est vrai», s’est marré le «Maître». La leçon a été si diabolique que les spectateurs de Wimbledon ont fini par pousser l’outsider afin que le spectacle ne vire pas totalement au récital, au vu du prix du billet.

Le message a été en partie entendu par Mannarino, lequel, courageux, a resserré sa garde durant quarante minutes avant de voir l’Helvète, hyperréaliste, lui subtiliser la deuxième manche par un break à 5-5. Bien que contraint de courir après le score, le No 26 ATP a encore redoublé d’effort dans la bataille, se ménageant même trois opportunités de break, mais il a dû céder une cinquième fois son engagement, à 4-4, pour laisser l’incisif Federer grimper dans le quart sur le jeu suivant.

Avec 6h08 passées sur le court en quatre matches, le tenant du titre sera dans les meilleures dispositions mercredi pour tenter de filer dans le dernier carré. Pour l’heure, les choses tournent à merveille pour lui. Qui s’en plaindra? Pas lui, en tout cas, qui a confié «avoir cherché à passer le week-end le plus tranquille possible, car tu ne sais jamais comment ta deuxième semaine sera chargée.»

(nxp)

Créé: 09.07.2018, 16h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.