«Le FIFA bashing est devenu un sport national»

Gianni InfantinoLe 67e congrès de la FIFA s'est ouvert à Bahreïn. Il doit valider le non-renouvellement des mandats de Blatter et Platini.

«Nous reconstruisons la réputation de la FIFA après tout ce qui est arrivé», a expliqué Gianni Infantino.

«Nous reconstruisons la réputation de la FIFA après tout ce qui est arrivé», a expliqué Gianni Infantino. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La «nouvelle FIFA» est une «démocratie, pas une dictature», a assuré jeudi son président Gianni Infantino en ouverture du 67e congrès de l'instance à Bahreïn. Le non-renouvellement des chefs de la commission d'éthique a pourtant suscité de nombreuses critiques.

«Nous reconstruisons la réputation de la FIFA après tout ce qui est arrivé», a ajouté Gianni Infantino, faisant allusion au vaste scandale de corruption qui a secoué la FIFA depuis mai 2015 et entraîné le départ de son prédécesseur Sepp Blatter. «Plus jamais !», a-t-il lancé, ajoutant que «s'il y a quelqu'un dans cette salle qui veut en profiter pour s'enrichir, qu'il quitte le football maintenant».

Dénonçant «les fausses informations devenues en vogue» et «le FIFA bashing qui est devenu un sport national», Gianni Infantino a assuré une fois de plus que la FIFA «a changé. Nous sommes des gens nouveaux qui agissons par les actes et non par les mots». Il avait en outre déclaré auparavant, en allemand, que «la FIFA n'est pas une association suisse alémanique.»

Experts critiqués

Le Valaisan a sévèrement critiqué «les experts qui par le passé ont été grassement payés pour réformer la FIFA. Mais qu'ont-ils fait? Ils ont simplement validé un système qui ne marchait pas. Je n'accepterai pas de leçons de bonne gouvernance de gens qui ont échoué à protéger le football et la FIFA», a-t-il asséné.

Le gouvernement de la FIFA, réuni mardi pour préparer ce congrès, a décidé de ne pas renouveler les mandats des deux présidents de la Commission d'éthique, à l'origine de la suspension de Sepp Blatter et Michel Platini. Le congrès doit formellement valider cette décision. Cette même commission avait ouvert en 2016 une enquête préliminaire à l'encontre Gianni Infantino, procédure qui avait ensuite été classée.

L'un des chefs de cette commission, le Suisse Cornel Borbély, a estimé mercredi que leur éviction était «un revers dans la lutte contre la corruption» et signifiait «de facto la fin des efforts de réforme de la FIFA».

(si/nxp)

Créé: 11.05.2017, 11h21

Articles en relation

Le salaire d'Infantino pour 2016 dévoilé

Football Le patron de la FIFA a gagné beaucoup moins que son prédécesseur, le Valaisan Sepp Blatter. Plus...

Arbitrage vidéo: Infantino se dit «très confiant»

Football Gianni Infantino a jugé «réaliste» la mise en place de l'assistance vidéo à l'arbitrage qui serait mis en place pour la Coupe du monde 2018. Plus...

FIFA: le ménage pour de bon ?

Rétrospective Gianni Infantino a écarté de nombreuses têtes et engagé des réformes, mais peine toujours à convaincre. Plus...

Infantino: «La FIFA n'est pas le gendarme du monde»

Dopage Le patron du foot mondial a évoqué le scandale de dopage qui affecte la Russie dans une interview à «Der Spiegel». Plus...

Pédophilie: Infantino prône la «tolérance zéro»

Angleterre Le président de la FIFA veut que ceux qui seront reconnus coupables dans le scandale anglais soit «éliminés du football». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.