La Vaudoise Maude Mathys brille à Zurich

AthlétismeMalgré la chaleur, Maude Mathys a remporté le marathon de Zurich pour sa 3e course sur la distance.

Capture d'écran.

Capture d'écran. Image: Swiss Athltetics

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Maude Mathys a réussi une magnifique course au marathon de Zurich. Pour sa 3e course sur la distance, la Vaudoise de 31 ans s'est imposée en 2h31'14, au grand dam des Africaines.

Ce temps place Maude Mathys à la 5e place de la hiérarchie suisse de tous les temps, derrière Maja Neuenschwander (2h26'49), Franziska Rochat-Moser (2h27'44), Chantal Dällenbach (2h28'27) et Martina Strähl (2h30'58). Il a été obtenu malgré une météo trop chaude pour la distance (plus de 20 degrés) et au terme d'une course de métronome. Ou mieux encore: la Vaudoise a couru la 2e moitié trente-huit secondes plus vite que la première («negative split») pour creuser un écart considérable de près de 7 minutes sur sa dauphine, la Kényane Betty Chepkwony.

La vice-championne du monde de ski-alpinisme, décidément fort polyvalente, aurait pu jouer un rôle intéressant aux Championnats d'Europe cet été à Berlin. Mais elle a annoncé avant Zurich qu'il ne s'y rendrait pas, pour privilégier les courses de montagne, sa grande passion, jusqu'en 2019. Ensuite seulement, elle s'adonnera sans compromis au marathon, en vue d'une participation à celui des JO 2020, à Tokyo. Pour cela, il lui faudra courir en moins de 2h30'.

Vraie spécialiste

Maude Mathys avait jusqu'à présent une performance insignifiante de 2h48'14 à faire valoir sur la distance, datant de 2014 à Amsterdam.

Son temps de Zurich la fait entrer par la grande porte parmi les «vraies» spécialistes et prolonge sa formidable saison 2017: elle avait remporté l'an dernier Morat - Fribourg, le marathon alpin de la Jungfrau (record en prime) et le Championnat d'Europe de la montagne, entre autres. Depuis quelques mois, cette infirmière et mère de deux enfants est professionnelle, grâce au soutien d'une grande marque horlogère et d'une station de ski, notamment.

A Zurich, elle a signé le 10e temps «scratch», ce qui signifie que seul neuf hommes sont allés plus vite qu'elle. Les Kényans ont réalisé un quadruplé, avec la victoire de Charles Munyeki (20 ans) en 2h14'05, devant Patrick Ereng (2h14'41), Bernard Rotich (2h15'43) et Mathew Kipkore. Le Genevois Julien Lyon, 3e en 2016, a abandonné peu après la mi-course, où il était passé en 6e position en 1h08'30. Eric Rüttimann, 5e en 2h24'18, a fini meilleur Helvète.

La course était organisée pour la première fois sous la responsabilité de l'ex-cycliste professionnel Armin Meier, qui a racheté la manifestation à son fondateur, Bruno Lafranchi.

(ats/nxp)

Créé: 22.04.2018, 11h48

Articles en relation

Maude Mathys: «Si je ne faisais que du marathon, je finirais par déprimer»

Course à pied La spécialiste des courses de montagne lance sa véritable carrière sur marathon ce dimanche à Zurich. Un nouveau défi. Plus...

Maude Mathys, une supermaman héroïne de Morat-Fribourg

Course à pied L’athlète d’Ollon raconte comment elle a battu la championne du monde de course de montagne pour triompher en 1 h 00’ 17”. Plus...

La Vaudoise Maude Mathys remporte la course

Morat-Fribourg Maude Mathys a survolé Morat-Fribourg en s'imposant en 1h00'17 devant la Kényane Lucy Wambui, championne du monde des courses de montagne. Plus...

Mathys, ex-perchiste aux semelles de vent

Course à pied La Vaudoise a les moyens de devenir la deuxième Suissesse à passer sous la fameuse «barre» de l'heure, à Morat-Fribourg. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...