La FIFA autorise l'utilisation de la vidéo sur la ligne de but

FootballPetite révolution à la FIFA. L'usage de la vidéo sur la ligne de but sera autorisé lors de la Coupe du monde de football en 2014. La FIFA a aussi donné son feu vert au port du voile pour les joueuses.

Le débat avait été relancé lors du dernier Euro après le but non accordé à l’Ukrainien Marko Devic contre l’Angleterre (0-1), alors que le ballon avait là aussi franchi la ligne avant que l’Anglais John Terry (ci-dessus) ne le dégage.

Le débat avait été relancé lors du dernier Euro après le but non accordé à l’Ukrainien Marko Devic contre l’Angleterre (0-1), alors que le ballon avait là aussi franchi la ligne avant que l’Anglais John Terry (ci-dessus) ne le dégage. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La FIFA fait sa révolution. La technologie sur la ligne de but sera utilisée lors de la Coupe du monde 2014, a annoncé l’International Board (Ifab), organe garant des lois du jeu au sein de la FIFA.

Avant cela, la technologie sur la ligne de but (acronyme anglais: GLT) sera utilisée au Mondial des clubs en décembre 2012 à Tokyo et à la Coupe des Confédérations 2013 au Brésil, sous certaines conditions, a relevé le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion de l’Ifab à Zurich.

Les deux entreprises ayant pris part à la seconde phase de tests (mars-juin 2012) ont été retenues: les sociétés Hawk-Eye (système est basé sur l’utilisation de caméras) et GoalRef (qui se sert d’un champ magnétique et d’un ballon spécial).

Cette autorisation est cependant soumise à «un test d’installation finale dans chaque stade avant que les systèmes soient utilisés dans les vrais matches de football, dans le respect du programme de qualité de la FIFA pour la GLT», a précisé la Fédération dans un communiqué.

Sous l’impulsion du président de la FIFA Sepp Blatter, l’Ifab avait pour la première fois accepté d’ouvrir ce dossier en octobre 2010, peu après la polémique soulevée par Allemagne-Angleterre (4-1) en 8e de finale de la Coupe du monde, lorsque le but de l’Anglais Frank Lampard n’avait pas été validé par l’arbitre, qui n’avait pas vu le ballon rebondir derrière la ligne de but.

Le débat avait été relancé lors du dernier Euro après le but non accordé à l’Ukrainien Marko Devic contre l’Angleterre (0-1), alors que le ballon avait là aussi franchi la ligne avant que l’Anglais John Terry ne le dégage. Dès le lendemain, Blatter avait assuré sur Twitter: «Après le match d’hier, la technologie sur la ligne de but n’est plus une possibilité, c’est une nécessité».

A l’inverse, Michel Platini avait réaffirmé son opposition au précédent que constituerait l’introduction de la GLT. «Si on a la technologie sur la ligne de but, pourquoi pas sur la ligne de fond ?, s’était interrogé le président de l’UEFA. Et s’il y a une main sur la ligne qui n’est pas vue par l’arbitre ? Je ne suis pas contre la technologie sur la ligne de but, je suis contre l’arrivée de la technologie parce que ça ne va pas s’arrêter là».

Parmi les réactions positives à cette annonce, Ottmar Hitzfeld s’est montré soulagé. «Il était grand temps. Les technologies disponibles doivent être utilisées pour rendre le football plus juste. Des scènes comme lors du dernier Ukraine - Angleterre ne doivent pas se reproduire», a commenté le sélectionneur de l’équipe de Suisse.

Arbitrage à cinq

Jeudi, le Board a aussi annoncé que l’arbitrage à cinq va être autorisé dans toutes les compétitions officielles. «Si les organisateurs des tournois le souhaitent, l’arbitre et les juges de touche seront assistés par deux autres officiels postés derrière chaque ligne de but qui devront porter attention aux actions dans et en dehors de la surface de réparation», a expliqué Jérôme Valcke.

A la suite à cette «décision prise à l’unanimité, un amendement sera déposé pour les Lois du jeu, avec une section distincte concernant les arbitres-assistants additionnels. Egalement, le matériel de communication entre les arbitres sera inscrit dans les Lois du jeu», a précisé le communiqué de la FIFA

A l’instigation de Michel Platini, l’arbitrage à cinq était déjà expérimenté à l’échelle européenne, sur ses trois compétitions majeures: à l’Euro pour la première fois cette année, en Ligue des champions depuis deux saisons et en Europa League depuis trois saisons.

Port du voile autorisé

Finalement, le port du voile (ou hijab) pour les joueuses a été aussi autorisé par le Board. Cette mesure, demandée par la Confédération asiatique (AFC) et le Prince Ali Bin al Hussein de Jordanie, un des six vice-présidents de la Fifa, avait bénéficié en mars d’un «accord de principe» du Board qui avait toutefois souhaité attendre le «résultat d’un examen accéléré de toutes les questions liées, notamment sur le plan de la santé et de la sécurité».

Adoptée à l’unanimité, cette mesure bénéficiera d’abord d’une période d’essais. La couleur, le design et la nature même des voiles seront maintenant débattus en novembre à Glasgow lors d’une réunion du Board.

(si/afp/nxp)

Créé: 05.07.2012, 19h52

Incidents célèbres liés à la ligne de but

1966: Prolongation de la finale de la Coupe du monde, l'Angleterre et l'Allemagne sont à égalité 2-2 quand Geoff Hurst reprend un centre venu de la droite. Son tir ricoche sur la barre, rebondit près de la ligne avant de ressortir. L'arbitre suisse Gottfried Dienst accorde le but en suivant l'avis de son assistant azéri avec lequel il communique par signes. L'Angleterre est sacrée à domicile, le début d'une polémique jamais refermée malgré de multiples reconstitutions en 3D.

1999: Marseille et Lens s'affrontent en seizièmes de finale de la Coupe de la ligue sur terrain neutre à Caen. Lors de la séance de tirs au but, la tentative d'Eric Roy n'est pas accordée par Bruno Derrien alors que le ballon était bien entré dans les cages de Guillaume Warmuz. L'OM est éliminé, ce qui provoque la fureur de son entraîneur Rolland Courbis.

2000: Lors de la finale de la CAN entre le Cameroun et le Nigeria, l'épreuve des tirs au but doit départager les deux équipes. Les Camerounais l'emportent 4 tirs au but à 3 lorsque celui de de Victor Ikpeba est déclaré non valable par l'arbitre et son assistant alors que les images de la télévision prouvent qu'il a largement franchi la ligne.

2005: Demi-finale retour de la Ligue des Champions entre Liverpool et Chelsea. Après un match nul et vierge à l'aller, Liverpool se qualifie à Anfield grâce à un but de Luis Garcia. Le ballon est repoussé par William Gallas sans qu'il soit clair qu'il ait franchi la ligne ou pas. L'entraîneur de Chelsea José Mourinho parlera à cette occasion de «but fantôme».

2010: En huitième de finale de la Coupe du monde, l'Angleterre aurait dû égaliser à 2-2 contre l'Allemagne sur une frappe de Franck Lampard. Après avoir heurté la barre, le ballon était complètement entré. Mais l'Uruguayen Jorge Larrionda refuse le but. L'Allemagne s'imposera finalement 4-1.

2012: Lors de la 25e journée de la Serie A, le Milan AC, leader, reçoit la Juventus Turin. Les visiteurs sont menés 1-0 lorsqu'une tête du Milanais Sulley Muntari est sortie cinquante centimètres derrière la ligne par Gianluigi Buffon. Mais l'arbitre-assistant n'a rien vu. La Juve égalise en fin de match, préservant son invincibilité jusqu'à la fin du championnat qu'elle remporte quatre points devant Milan.

2012: Contre l'Angleterre pour le dernier match du groupe D de l'Euro, l'Ukrainien Marko Devic inscrit un but valable en deuxième mi-temps, le ballon ayant franchi la ligne avant d'être dégagé par John Terry sous les yeux du cinquième arbitre. L'Ukraine s'incline 1-0 et quitte la compétition.

Articles en relation

La FIFA décidera bientôt de recourir ou non à la vidéo

Football Une décision sur l'introduction de la vidéo sur la ligne de but pourrait être prise le 2 juillet lors d'un congrès spécial de l'Ifab, le collège chargé d'étudier les modifications des règles du football. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...