La Course de l'Escalade n'a pas à craindre la météo du week-end

PrévisionsFroid tempéré, soleil et pluie sont prévus pour ce week-end. Mais la manifestation en a vu d'autres. Elle n'a pas peur que le ciel lui tombe sur la tête.

La pluie n'empêche pas de courir vite et avec plaisir.

La pluie n'empêche pas de courir vite et avec plaisir. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En plus de quarante ans d'histoire, elle en a subi, des vicissitudes météorologiques. Des bourrasques de bise ou de vent, des pluies glaciales, des froids de canard, des giboulées de neige, un monceau blanc à déblayer en catastrophe, des éclaboussures de soleil et même un temps printanier. Non, blindée, la Course de l'Escalade n'a pas peur que le ciel lui tombe sur la tête. Surtout que la météo prévue pour ce week-end n'annonce pas de calamités naturelles. Juste une accalmie ensoleillée samedi et de la pluie dimanche...

Si les grenouilles de MétéoSuisse ne se sont pas mélangé les pinceaux, ce bulletin contrasté n'est pas de nature à mettre les organisateurs et leur armée de bénévoles en état d'alerte. Il faudra juste sortir les bottes (les Bastions sont de boue) et les cirés. «On n'a pas prévu de plan catastrophe mais on est paré à toute éventualité», confirme Jerry Maspoli, le patron de la manifestation. Heureusement, le froid annoncé ne sera pas sibérien (au plus bas 3 à 4 degrés dimanche en début de matinée) et on peut exclure tout risque de chute de neige. De toute manière, avec le carnaval de la Marmite et la bonne humeur des pelotons, cette 42e édition ne manquera pas de sel.

Pour les participants, ces prévisions feront donc des vernis et des mouillés. Samedi, pas la moindre goutte de pluie à l'horizon. Le ciel clément devrait même leur offrir de belles éclaircies. De quoi leur donner de l'entrain, même à la nuit tombée, lorsque la Marmite se mettra à bouillonner (dès 18 h 30) et lorsque la légion du Walking se mettra en ordre de marche à Veyrier (dès 19 h 15).

Une pèlerine pour les petits

Mais le ciel a ses humeurs et, le lendemain, il sera plus chagrin, au grand dam des coureurs du dimanche et du public. Premiers à trinquer, les tout-petits pourraient connaître un baptême de course arrosé et frisquet à l'enseigne de l'épreuve «enfant-parent», inaugurée cette année. «C'est forcément dommage. Il faudra bien les protéger avant le départ et prévoir des habits de rechange à l'arrivée. Mais durant la course, il est préférable de ne pas trop les couvrir tout de même. Une pèlerine légère et un bonnet sont suffisants, pas une longue doudoune qui va les gêner dans leurs mouvements», note Julien Salamun, toubib, coureur et... responsable de l'engagement des athlètes élite.

«En fait, avec un pic de précipitation prévu entre 12 h et 14 h, ce sont surtout les champions qui risquent de se faire rincer. Même en courant vite, ils ne passeront pas entre les gouttes. J'espère que cela ne dissuadera pas le public de venir les encourager. Plus que jamais, la compétition promet d'être disputée et spectaculaire avec nos cracks maison, Helen Bekele, Julien Wanders et Tadesse Abraham, opposés notamment à des concurrents africains de premier plan», ajoute le membre de l'organisation. Un parapluie, la soupe de la Julie et le refuge du grand chapiteau, aux Bastions, pour se sécher, feront l'affaire afin de ne pas rater un tel événement.

Créé: 29.11.2019, 11h05

Articles en relation

Tadesse Abraham emmène des jeunes migrants vers l’Escalade

Course à pied Des jeunes du centre d’hébergement de l’Étoile, aux Acacias, profitent des conseils du champion genevois. Plus...

Série vidéo: «L'Escalade, une étape genevoise vers les sommets» épisode 6

Genève Dans leur préparation à la course genevoise, cinq jeunes athlètes et leur coach se confient sur leurs ambitions, leurs doutes, leurs espoirs de carrières. Cette semaine, suivez-les durant six épisodes, jusqu'à l'Escalade. Plus...

L’Escalade met la marche en avant et la course en joie

Course à pied Ce week-end, la 42e édition fera de sa diversité une force communautaire inégalée. Plus...

Fin du billet TPG gratuit pour les coureurs de l’Escalade

Genève Le comité de la course et les Transports publics genevois ne sont pas parvenus à un accord. Le dossard n'offrira plus la gratuité des transports. Plus...

2500 coureurs s’échauffent en musique pour l'Escalade

Genève Gros succès populaire pour l’ultime entraînement collectif, ce dimanche matin aux Bastions. Reportage les bras en l’air. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...