Ils se sont surpassés et mouillés pour la science

Course à piedDimanche, à Sézenove, 300 concurrents ont inauguré la 1re édition de Run4Science.

A Sézenove, on a couru dans la bonne humeur.

A Sézenove, on a couru dans la bonne humeur. Image: Daniel Gubler

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Objectif atteint!» Dimanche, le comité d’organisation de la première Run4Science s’est félicité d’avoir su relever tous ses défis: météorologique, sportif et caritatif. Adeptes de la course à pied ou militants de la cause animale, en famille ou entre amis, tous ont couru pour favoriser le développement d’alternatives scientifiques à l’expérimentation animale.

Venus de Suisse romande et de France, les 300 concurrents ont franchi la ligne essoufflés, humides mais ravis. «Le parcours était bestial», s’exclame une participante, rafraîchie par la pluie.

Certains coureurs, représentants de diverses associations, affichent un message clair, comme No Meat Athlete. «Je veux faire passer le message que le sport n’est pas incompatible avec le fait d’être végétarien, explique un militant vaudois. Beaucoup de sportifs de haut niveau le prouvent, comme l’ultramarathonien Scott Jurek. L’idée de No Meat Athlete m’est venue lorsque j’ai participé aux 10 km de Save The Elephants à New York.»

Vainqueur de l’épreuve principale (25 minutes pour les 6,8 km), le Genevois Thomas Kostro a choisi de participer «pour mesurer sa forme autant que pour soutenir la recherche scientifique». Côté féminin, c’est également une locale, Sara Pfiffner, qui s’est imposée en 29’?51’’.

Le succès de cette première édition offre de bons présages pour l’année prochaine. La course (plutôt un cross!) se disputera-t-elle toujours sur le site du Refuge de Darwyn? «Nous allons étudier la question», glisse Joana Albuquerque, initiatrice du projet.

(TDG)

Créé: 14.06.2016, 20h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...