Dortmund: Lucien Favre ne veut pas de Lichtsteiner

FootballLe sélectionneur vaudois, qui s'apprêterait à reprendre le Borussia Dortmund, n'est pas chaud à l'idée d'engager le défenseur international suisse.

Selon la presse allemande, Stephan Lichtsteiner ne rebondira pas à Dortmund

Selon la presse allemande, Stephan Lichtsteiner ne rebondira pas à Dortmund Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stephan Lichtsteiner, qui quitte la Juventus, ne rejoindra pas comme certains l'avaient envisagé le Borussia Dortmund, rapporte le Kicker. Le journal allemand affirme que Lucien Favre, qui s'apprêterait à reprendre l'équipe, n'est pas chaud à l'idée d'engager le défenseur international suisse.

Selon le kicker, les dirigeants du BvB se sont réunis récemment pour discuter notamment de l'éventuelle constitution d'un duo d'expérience au poste de latéral droit pour la prochaine saison, avec Lukasz Piszczek et Lichtsteiner. Mais Favre en particulier aurait émis des réserves sur son compatriote défenseur.

L'annonce, pour l'instant toujours au conditionnel, de la nomination du technicien vaudois à Dortmund est attendue la semaine prochaine. Favre est toujours en poste à Nice, 6e de Ligue 1 à un match de la fin. (si/nxp)

Créé: 17.05.2018, 07h45

Articles en relation

Lucien Favre aurait trouvé un accord avec Dortmund

Football Le technicien vaudois pourrait retrouver la Bundesliga allemande. Le Borussia Dortmund pourrait également recruter Stephan Lichtsteiner. Plus...

Hitz en partance pour Dortmund. Avant Favre?

Football Le gardien suisse Marwin Hitz devrait aller au Borussia. «Bild» annonce que Lucien Favre pourrait l'imiter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: l'UE redonne la balle à May
Plus...