De retour, Tiger Woods rate de peu le trou en un

GolfLe roi déchu du golf a repris la compétition à Torrey Pines, en Californie, après une année d'absence.

Tiger Woods n'était plus apparu depuis tout juste un an.

Tiger Woods n'était plus apparu depuis tout juste un an. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour son retour sur le circuit professionnel américain après un an d'absence, Tiger Woods a alterné le bon et le moins bon jeudi à Torrey Pines en Californie.

Le roi déchu du golf, désormais 647e mondial, a rallié le club-house avec le par (72), synonyme de 84e place après le 1er tour du Farmers Insurance Open. «J'étais un peu rouillé», a admis l'Américain qui espère revenir au plus haut niveau à 42 ans, après avoir subi quatre opérations du dos en moins de trois ans.

Sa journée sur le parcours de Torrey Pines, tracé au bord de l'Océan Pacifique, a débuté par un bogey, l'un de ses trois du 1er tour. Mais il a aussi enthousiasmé le public en nombre qui le suit toujours avec attention, avec des éclairs dignes de sa période dorée. Il a ainsi failli s'offrir un trou en un sur le no 16, un par 3.

«C'était sympa de ressentir l'ambiance de la compétition, d'avoir une carte de score en main et d'essayer de réaliser une belle carte», a assuré le joueur aux 14 titres du Grand Chelem, le dernier sur ce même parcours il y a presque dix ans (US Open 2008).

Tiger Woods n'était plus apparu depuis tout juste un an, et l'édition 2017 du Farmers Insurance Open, dont il n'avait pas franchi le cut.

(ats/nxp)

Créé: 26.01.2018, 08h07

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...