Ces athlètes qui se brisent un orteil pour aller plus vite

Jeux paralympiquesSorte de dopage, le «boosting» consiste à se blesser pour accroître la pression artérielle, ce qui permet aux athlètes d'être plus performant. Une pratique répandue dans le monde du handisport.

Le «boosting» est considéré comme une sorte de dopage.

Le «boosting» est considéré comme une sorte de dopage. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La rage de vaincre, l'envie de gagner : une pulsion qui pousse parfois à faire de drôles de choses. Dans le monde du handisport, une des dernières tendances est de se mettre au «boosting», cette pratique qui préconise par exemple de se casser volontairement un orteil ou de se couper. Étrange oui, mais apparemment efficace.

Comme le rapporte la BBC, le «boosting» a pour objectif d’accroître la pression sanguine. Lorsqu'un athlète fait un effort physique intense, la pression artérielle augmente et le coeur bat plus vite. Une combinaison qui permet de courir plus vite, de sauter plus haut, de tenir plus longtemps. Bref, qui améliore les performances.

Cela dit, les personnes dont la colonne vertébrale a subi des dommages ne connaissent plus cet effet. Ils ont donc trouvé une solution de substitution, à savoir le «boosting», qui augmente également la pression sanguine.

Dopage

Considérée comme une sorte de dopage, la pratique est interdite par le Comité paralympique depuis 1994. Ce qui n'empêche pourtant pas les athlètes de tenter l'expérience. Comme le révèle une enquête menée par le Comité paralympique pendant les Jeux de Pékin, 17% des compétiteurs avoue être adepte du «boosting». Et ce malgré les risques que cela implique.

L’alpiniste canadien Brad Zdanivsky, victime d'un accident de voiture lui ayant écrasé la colonne vertébrale, affirme : «Vous atteignez un pic de pression artérielle qui peut faire éclater un vaisseau derrière votre œil, ou provoquer une attaque cérébrale. Ça peut également provoquer un arrêt cardiaque. C'est très désagréable, mais les résultats sont indéniables».

Voilà de quoi en dissuader quelques-uns... (nxp)

Créé: 29.08.2012, 11h24

Galerie Photos

Cap sur les Jeux paralympiques

Cap sur les Jeux paralympiques Les XIVe Jeux paralympiques ont débuté mercredi soir devant 80'000 spectateurs au stade olympique londonien de Stratford.

Articles en relation

La flamme a été allumée près de Londres

Jeux paralympiques La flamme paralympique a été allumée à Stoke Mandeville, près de Londres, où est né le mouvement paralympique il y a plus de soixante ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...