A Genève, le Swiss Open fête son 30e anniversaire

Tennis en fauteuil roulantIl y aura du spectacle et de l'émotion dès mardi sur les courts du Bois-des- Frères.

Shingo Kunieda est une star du tennis en fauteuil roulant. La comparaison avec un certain Roger Federer n'est pas usurpée.

Shingo Kunieda est une star du tennis en fauteuil roulant. La comparaison avec un certain Roger Federer n'est pas usurpée. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trente ans! Trois décennies pleines que Genève reçoit chaque été, au Bois-des-Frères, l’élite mondiale du tennis en fauteuil roulant. Dès ce mardi et pour cinq jours (le tournoi s’achève depuis l’an dernier le samedi), l’étape helvétique majeure du World Wheelchair Tour (ITF 1/30 000 euros) accueille une nouvelle fois ces sportifs un peu différents mais terriblement attachants. Et qui savent offrir un spectacle de haut niveau sur les courts verniolans.

Il faut en convenir, l’affiche de cette année sera un brin moins rutilante qu’à l’accoutumée. La faute à la concurrence de Wimbledon, où s’alignent la même semaine les sept meilleurs mondiaux (hommes et femmes) dans un tournoi sur invitation. Le Bois-des-Frères n’était pas disponible à une autre date… Reste que le Swiss Open aura toujours fière allure, avec une participation tout de même relevée dans toutes les catégories.

Le simple messieurs réunira ainsi sept joueurs classés dans le top 15 mondial, dont trois parmi les dix meilleurs. La tête de série No 1 sera le Néerlandais Michael Scheffers (ITF 8), vainqueur à Genève en 2010 et 2011. Il recevra notamment la réplique du Japonais Shingo Kunieda (ITF 9). L’ancien No 1 mondial, deux fois médaillé d’or aux Paralympiques, reste une icône du tennis en fauteuil, qu’il a amené à un niveau jamais atteint auparavant. La comparaison avec un certain Roger Federer n’est pas usurpée…

Dans le tableau féminin, quatre membres du top 15 seront présentes, avec en tête de liste la Sud-Africaine Kgothatso Montjane (ITF 8), gagnante du Swiss Open en 2013 et 2015, et l’Allemande Katharina Kruger (ITF 9). Sans oublier la Française Charlotte Famin, en pleine progression avec son 12e rang mondial. Les «quads» (handicapés des quatre membres) seront emmenés par le No 1 mondial, l’Américain David Wagner, multiple vainqueur à Genève.

Purs amateurs dans un monde où les meilleurs sont professionnels, les Suisses ont du mal à avoir leur mot à dire. On suivra toutefois avec grand intérêt la jeune Zougoise Nalani Buob, victime d’un spina-bifida, 16 ans seulement mais déjà 23e mondiale et meilleure junior de la planète!

Victorieuse en janvier du Junior Masters de Tarbes, elle a enlevé trois tournois ITF l’an dernier chez les grandes, l’un à Nice et deux en Afrique du Sud. Une joueuse très prometteuse, à n’en pas douter! (TDG)

Créé: 10.07.2017, 21h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...