Team Genève, locomotive gagnante du sport suisse

OmnisportLe titre européen de Jérémy Desplanches valide la qualité du projet sportif mis en place par le canton de Genève, qui a déjà connu de belles réussites.

Jeremy Desplanches et Genève font gagner la Suisse.

Jeremy Desplanches et Genève font gagner la Suisse. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sport genevois se porte bien, merci pour lui. Si bien, même, qu’il fait briller le drapeau rouge à croix blanche à l’échelle internationale. Preuve en est que plusieurs athlètes du cru ont convoqué les sourires dans les foyers helvétiques, ces derniers mois. De Chancy au Piz Chavalatsch, d’Oberbargen à Pedrinate. Entre prouesses olympiques, internationales ou continentales, Lucas Tramèr, Tadesse Abraham, les curleurs du Team De Cruz, Sarah Höfflin, Déborah Chiarello ou encore Jérémy Desplanches lundi soir ont fait déferler un véritable vent d’euphorie; un souffle bénéfique qui porte en partie la griffe du Team Genève, ce fabuleux projet qui réunit, soutient, encourage et fédère les promesses du sport local pour qu’elles réussissent leur carrière.

Créé en 2012, celui-ci est en train de s’habituer à recueillir chaque année les fruits sucrés de son labeur et de son investissement - financier certes, mais surtout humain. «C’est une énorme satisfaction de voir ces athlètes réaliser de telles performances, s’enthousiasme d’ailleurs Jérôme Godeau, le coordinateur du Team. Cela veut non seulement dire que les sportifs sélectionnés et les critères que nous avons mis en place sont les bons, mais aussi que nous devons continuer dans cette voie en encourageant nos athlètes, y compris ceux qui prennent le pari de partir à l’étranger pour évoluer encore.»

«Une culture du sport d'élite»

Exilé à Nice, Desplanches, tout nouveau champion d’Europe de natation (200 m 4 nages), est de ceux-là. Ce qui réjouit encore plus Godeau et son équipe, qui n’ont pas attendu 2018 pour le soutenir. «Cela fait effectivement plusieurs années que l’on suit Jérémy. On l’a vu évoluer et faire les bons choix dans sa carrière. C’est génial de le voir maintenant au sommet.»

Le nageur n’est pas seul. Avec et grâce à lui, c’est tout Genève qui gagne. En une poignée de mois, le canton s’est petit à petit mué en locomotive du sport suisse. «Je ne sais pas si nous sommes les Nos 1 et je ne veux pas me risquer au jeu des comparaisons, mais il est vrai que ces derniers temps, les athlètes genevois ont réalisé des choses formidables, reprend Jérôme Godeau. J’ignore si on peut trouver une explication rationnelle à cette réussite, mais je veux croire qu’il y a chez nous, dans notre canton, une véritable culture du sport d’élite. Et ce qui nous rend plus fiers encore, c’est que ces sportifs qui réussissent sont au top de leur sport tout en ayant également réussi des études. Comme quoi, tout est possible, à condition de s’en donner les moyens.»

«Le groupe WhatsApp a explosé»

A condition, aussi, d’être soutenu par le Team Genève, qui est au fil du temps devenu une véritable famille. «La réussite de l’un sert de coup de boost à tous les autres, relève le coordinateur du projet. Elle ouvre le chemin, démontre que l’on peut y arriver. Lundi soir après le titre de Jérémy, le groupe de messagerie WhatsApp qui nous réunit tous a littéralement explosé. C’est le signe qu’une complicité est installée entre chacun.» En football, on dirait ainsi que «le vestiaire vit bien». Il vit d’autant mieux qu’en dehors des compétitions, le cœur du projet continue de battre. «Les athlètes l’animent en répondant toujours présents quand on leur demande quelque chose, en nous étant fidèles dans chaque opération. Leur reconnaissance et leur réussite sont de vraies motivations pour l’avenir du Team Genève.»

Créé: 07.08.2018, 17h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Léman Express inauguré
Plus...