Ge/Servette reçoit la leçon et s’enfonce

Hockey sur glaceLangnau a fait tout juste aux Vernets. Les Aigles, eux, plongent au 10e rang et auront bien du mal à se qualifier pour les play-off.

Noah Rod semble comme perdu sur la glace tandis que Langnau jubile.

Noah Rod semble comme perdu sur la glace tandis que Langnau jubile. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est sans doute la défaite de trop. Celle qui pourrait sonner le glas d’une participation aux play-off. Mais pourtant, ce revers ne fait presque pas mal car il découle d’une implacable logique. Sur la glace des Vernets, il n’y a pas eu photo entre Langnau et Ge/Servette. Les Bernois ont été supérieurs dans tous les domaines. Du gardien aux attaquants en passants par les défenseurs, les smicards de l’Oberland se sont bien amusés face à certaines starlettes du bout du Lac. Quant à Heinz Ehlers, il a une fois encore joué un vilain tour à son homologue.

«On a pris une leçon de hockey. Il n’y a pas grand-chose de plus à dire en ces circonstances.» Le constat, difficilement contestable, émane du président de Ge/Servette, Laurent Strawson. Il traduit bien l’état d’esprit qui prédomine désormais chez les décideurs du club. Ce Ge/Servette se donne de la peine mais en a surtout beaucoup.

Alors que les Aigles devraient jouer comme les cinq doigts de la main, voilà qu’ils patinent dans tous les sens et se prennent les pieds dans la glace pour mieux offrir des boulevards à leurs adversaires. Combien de match encore faudra-t-il pour qu’ils apprennent de leurs erreurs? «On laisse beaucoup trop d’espaces ce soir, avoue Eliot Berthon. Et ne parlons pas de tous ces break-away. C’est impardonnable à ce niveau-là.» Le centre de la 4e ligne ne se voile pas la face et appelle ses coéquipiers et lui-même à se bouger le séant, séance tenante. «Parce qu’on doit se battre jusqu’au bout.»

Reste qu’après ce revers, la situation se corse. Ce vendredi soir avait tout d’une soirée de cauchemar puisque tous les adversaires directs dans la course au play-off ont gagné. Pire, voilà désormais les Aigles à une piteuse 10e place, à quatre longueurs de la dernière place qualificative pour les séries finales. En soi, et sur un plan purement arithmétique, rien ne devrait être figé dans la glace. Avec encore 9 matches à jouer et 27 points en jeu, «c’est possible», comme le disait le philosophe marocain Hassan Céhef. Mais il y a pourtant comme un début de malaise au sein du club. Une sorte de résignation qui gagne jusqu’aux membres du directoire. Dans les hautes sphères du club grenat, on s’attendait à un week-end à quatre ou cinq points au minimum. On se prépare désormais à un nouveau zéro pointé. Comme il y a une semaine. «Attendons de voir mais nous ferons certainement un bilan en début de semaine prochaine», annonce Laurent Strawson.

L’intervention présidentielle sonne comme un aveu d’impuissance. Le match à Ambri pourrait bien être celui de trop.

(TDG)

Créé: 08.02.2019, 23h13

Ge/Servette - Langnau 3-5 (0-2 3-1 0-2)

Les Vernets,
6103 spectateurs.
Arbitres:
MM. Hebeisen et DiPietro; Obwegeser/Duarte.
Buts: 5e Elo (Dostoinov) 0-1. 5e Pesonen 0-2. 24e Kast (Tömmernes, Wingels/à 5c4) 1-2. 24e Cadonau (Pedsonen) 1-3. 31e Richard 2-3. 40e Wick (Mercier) 3-3. 43e DiDomenico (Pesonen) 3-4. 55e Kuonen 3-5.
Ge/Servette: Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Völlmin, Bezina; Mercier, Martinsson; Antonietti, Dufner; Wick, Almond, Rod; Fritsche, Berthon, Simek; Wingels, Richard, Winnik; Riat, Kast, Maillard.
Langnau: Ciaccio; Glauser, Leeger; Erni, Lardi; Cadonau, Huguenin; Kindschi; Elo, Gagnon, Dostoinov; DiDomenico, P. Berger, Pesonen; Kuonen, Diem, Neukom; Rüegsegger, Randegger, N. Berger; Gerber.
Pénalités: 3x2’ contre Ge/Servette. 4x2’ contre Langnau.
Notes: Ge/Servette sans Bouma, Rubin, Romy, Douay, Vukovic, Skille, (blessés), Fransson (malade) ni Bozon (suspendu).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Claude Goretta
Plus...