Sexualité: «Je fais tout juste mais je n'y arrive pas»

FEMINALorsqu'il pense trop (à vous, à sa prestation...), la machine peut s'enrayer. Paradoxalement, plus d'égoïsme peut payer!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Souffrant de troubles érectiles, on me dit que je suis trop focalisé sur ma copine et que c’est la cause de mon problème. C’est vrai, je pense sans cesse à son plaisir, à ses réactions, et à l’échec de ne pas la satisfaire. Mais je bloque à l’idée d’être égoïste, cela ne me convient pas.» Marc, 29 ans

Réponse:

Difficile d’accepter d’aller vers une image de soi plus égoïste en effet. Et si l’on rebaptisait ce projet développer la centration? Vous êtes sans doute un grand amoureux, sensible et attentif, ce qui a une foule d’avantages mais c’est une attitude qui vous décentre. Or, il est compliqué d’être véritablement connecté à l’autre sans être déjà bien connecté à soi - et là réside peutêtre votre défi.

Concrètement, que signifie tout ceci? L’idée serait, sans oublier votre partenaire, de répartir plus judicieusement votre attention; d’être conscient, curieux et bienveillant à l’égard de votre propre vécu (notamment vos sensations corporelles). Pensez à vos sensations d’une manière neutre, pas dans une quelconque recherche (de l’excitation de l’autre par exemple) qui contribuerait à la pression que vous vous infligez et qui vous fait perdre vos moyens. Au lieu de porter votre attention sur des pensées qui vous stressent, pensez à la température, à la pression, à la texture de ce que vous touchez.

Compétences clés

Masters et Johnson, les pionniers de la sexologie, l’avaient déjà noté: l’épanouissement sexuel va de pair avec trois compétences clés. Rester centré sur le moment présent (et non pas sur ce qu’on anticipe pour les minutes suivantes); laisser passer les pensées qui peuvent nous déconcentrer et – roulements de tambours – être centré non pas sur l’autre, mais sur nos propres sensations! Ainsi, notre corps fait ce qu’il est censé faire.

Est-ce vraiment de l’égoïsme, comme on le conçoit habituellement, ou plutôt une forme de centration saine qui nous permet d’être en lien avec l’autre?

NOTRE EXPERTE
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence. dispaux@femina.ch


CE QUI SE PASSE SOUS LA COUETTE

PAR NICOLAS POINSOT

BONNE NUIT Vous êtes célibataire, disposez d’une connexion internet et souffrez de ne pouvoir faire un petit bisou à chéri(e) avant de dormir? Essayez donc les girlfriend roleplay. Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle catégorie sur YouPorn, mais d’un genre de vidéo plutôt chaste en vogue sur YouTube. Utilisant le principe de l’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response), des sons très doux et réguliers pouvant générer un orgasme cérébral, des jeunes femmes se filment, couchées sur leur lit, en train de chuchoter des choses romantiques à la caméra. Certaines dépassent déjà le million de vues.

TOI MON TOI Bibou, Louloute… Les surnoms dans le couple sont souvent un peu ridicules. Oui, mais ils font du bien, révèle une étude du site Superdrug Online Doctor. Donner à sa moitié des sobriquets régressifs ou lyriques joue le rôle de ciment émotionnel et renforce la relation amoureuse.

Retrouvez d'autres articles sur la vie de couple sur www.femina.ch (Femina)

Créé: 13.12.2018, 15h33

Articles en relation

Sexualité: «J'aimerais tenter l'échangisme»

FEMINA La fidélité, cette norme omniprésente dans le couple, ne se contourne pas sans précautions ni questionnements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Parlement veut plus de femmes à la tête des grandes entreprises
Plus...