Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

La Suisse romande s’essaie à la photographie

En haut, des crinolines et pas encore de maisons aux abords de l’église russe, par Auguste Garcin (1865). En bas, la précision du daguerréotype, l’un de Samuel Heer (vers 1842), l’autre d’Auguste Garcin (vers 1850).

Du daguerréotype au calotype

Les portraits post-mortem