Passer au contenu principal

Sept choses à savoir sur nos ancêtres du haut Moyen Âge

Une période sombre, faite d’invasions barbares et de guerres, le haut Moyen Âge? Pas si simple, répond l’archéologie moderne dans un bel ouvrage.

À l'époque carolingienne, vers les VIIIe-IXe siècles, l'ancienne Lousonna romaine n'est plus qu'un hameau au bord du lac. La ville s'est déplacée sur la colline de la Cité depuis la fin de l'Antiquité.
À l'époque carolingienne, vers les VIIIe-IXe siècles, l'ancienne Lousonna romaine n'est plus qu'un hameau au bord du lac. La ville s'est déplacée sur la colline de la Cité depuis la fin de l'Antiquité.
Cecilia Bozzoli

Le haut Moyen Âge, qu’on peut situer grosso modo entre l’an 350 de notre ère, soit la fin de l’Antiquité romaine, et l’an 1000, début du Moyen Âge, est généralement considéré comme une époque agitée et obscure, pendant laquelle des bandes d’Alamans, de Vandales, d’Ostrogoths et de Wisigoths sans foi ni loi ont mis à sac l’Occident. La réalité est un peu plus complexe que cela, révèle «Aux sources du Moyen Âge», un bel ouvrage qui sort de presse. Le point avec Lucie Steiner, archéologue spécialiste de cette période qui a dirigé cette publication rassemblant les connaissances actuelles sur cette période dans nos régions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.