Passer au contenu principal

Tout savoir sur Halloween en 5 points

La fête de la veille de la Toussaint revient hanter la Suisse et ses voisins. Retour sur les origines d'Halloween, sans oublier les déguisements, les bonbons et les citrouilles...

Pixabay

1. L’Histoire funèbre d’Halloween

Il y a plus de 2500 ans, les Celtes célébraient la fête païenne du Samain, qui marquait le début d’une nouvelle année. Elle annonçait aussi le retour des esprits défunts, le soir du 31 octobre, où ces derniers pouvaient venir rendre visite aux vivants. Durant sept jours et sous l’autorité de druides, de grands feux étaient allumés et des festins gargantuesques étaient organisés. Surtout, des rituels sacrés avaient lieu pour chasser le mauvais œil, car l’idée d’entrer en contact avec les esprits de l’Autre Monde effrayait les villageois. Avec l’arrivée du christianisme, cette fête traditionnelle a peu à peu laissé place à la Fête de la Toussaint, fortement inspirée des traditions celtes. Elle a traversé les frontières grâces aux générations d’immigrés irlandais qui se sont installés aux États-Unis au XIXe siècle. Halloween est extrêmement populaire dans les pays anglo-saxons, mais se fête aussi dans le Nord de la France, en Belgique, en Suisse, et même aux Caraïbes!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.