Passer au contenu principal

La reine Elisabeth II rendra-t-elle le «Koh-i-Noor»?

Le 8 septembre 1976: le Pakistan et l’Inde demandent la restitution de l’inestimable diamant, anglais depuis 1849.

Depuis 1937, le «Koh-i-Noor» est monté au milieu de la croix frontale de la Couronne de la Reine mère, «Crown of Queen Elizabeth The Queen Mother» en anglais. La couronne, décorée de 2800 diamants au total, est visible dans la Jewel House de la Tour de Londres, avec les autres joyaux de la Couronne britannique.
Depuis 1937, le «Koh-i-Noor» est monté au milieu de la croix frontale de la Couronne de la Reine mère, «Crown of Queen Elizabeth The Queen Mother» en anglais. La couronne, décorée de 2800 diamants au total, est visible dans la Jewel House de la Tour de Londres, avec les autres joyaux de la Couronne britannique.
Getty Images

Le Koh-i-Noor – «montagne de lumière» en persan. Ce nom qu’on dirait sorti d’une bande dessinée signale déjà que l’on n’a pas affaire à un objet ordinaire. En cette fin d’été 1976, le diamant à la pureté exceptionnelle est l’objet de toutes les attentions et convoitises, révèle 24 heures via une dépêche de l’Agence France Presse: «Downing Street a confirmé hier que le premier ministre britannique, M. James Callaghan, a reçu le mois dernier une lettre de M. Bhutto, chef du gouvernement pakistanais, demandant à la Grande-Bretagne de restituer au Pakistan le fabuleux diamant, l’un des joyaux de la Couronne britannique depuis 127 ans. Un porte-parole du Palais de Buckingham a indiqué que M. Callaghan examinera avec la reine Elisabeth la demande du Pakistan, formulée pour des raisons sentimentales.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.