Passer au contenu principal

Grand plongeon dans les années 20

À l’heure d’entrer dans une nouvelle décennie, braquons notre rétroviseur sur la période 1920-30, ces «années folles» qui font parfois écho à notre époque.

1926. Les «Bains du soleil et du lac», qui deviendront «Eaux-Vives-plage», se trouvaient en aval de Baby-Plage, à la place de l’actuel port de plaisance. Remis en question par l’élargissement du quai des Eaux-Vives, dans les années 1920, ces bains seront remplacés par Genève-Plage, ouvert en 1932.
1926. Les «Bains du soleil et du lac», qui deviendront «Eaux-Vives-plage», se trouvaient en aval de Baby-Plage, à la place de l’actuel port de plaisance. Remis en question par l’élargissement du quai des Eaux-Vives, dans les années 1920, ces bains seront remplacés par Genève-Plage, ouvert en 1932.
BIBLIOTHÈQUE DE GENÈVE

Il y a la montée des nationalismes. Il y a cet appétit galopant pour les nouvelles technologies. Il y a la finance internationale qui inquiète et la création culturelle qui bourdonne. Oui, on pourrait imaginer quelques traits communs entre les années 1920, dites folles, et notre propre époque. Sauf que folles, nos années à nous ne le sont guère. À la frivolité et l’insouciance d’alors s’est substitué un plombant pessimisme quant au futur de notre planète, et de l’humanité avec.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.