Passer au contenu principal

1995: La Fondation Hirondelle prend son envol

Depuis 20 ans, une ONG mène une drôle de mission humanitaire: informer en zone de guerre.

Jean-Marie Etter, président et cofondateur de l’ONG à plumes.
Jean-Marie Etter, président et cofondateur de l’ONG à plumes.
Phillipe Maeder

L’hirondelle ne fait peut-être pas le printemps, mais dans les zones de conflit, elle joue un rôle essentiel: propager l’information juste, celle qui n’est pas dictée par un groupe armé ou soufflée par un dictateur. Depuis vingt ans, le fragile volatile est le symbole de l’ONG du même nom, la Fondation Hirondelle, qui vise à créer ou soutenir des radios d’information dans des régions du monde frappées par la guerre. Partout où le média ailé installe son nid, l’engouement populaire est immédiat: correctement informés, sans attiser les tensions, sans appel à la haine, les habitants reprennent peu à peu le pouvoir et la paix se maintient.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.