Comment mieux protéger les enfants intersexués

SuissePrès de 2% de la population naîtrait avec des organes génitaux mâles et femelles. Pour éviter que des enfants continuent d'être mutilés, la question sera présentée à Berne.

Vidéo: Catherine Cochard / NXP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet «Change la Suisse» a récolté plus de 700 idées politiques émanant des 14-25 ans. Onze d'entre elles seront défendues par des parlementaires fédéraux sous la Coupole à Berne. Parmi ces idées, celle de mieux protéger les enfants intersexués. Rebecca Ruiz (PS/VD) s’est engagée à défendre ce projet à Berne.

Mandatée en 2012 par le Conseil fédéral, la commission nationale d’éthique s’est penchée sur la question des interventions chirurgicales précoces. En 2015, deux Comités des Nations Unies - celui des droits de l’enfant et celui contre la torture - ont demandé à la Suisse de changer sa pratique. Pour l’heure, seules des recommandations ont été édictées, mais pas de loi. (nxp)

Créé: 14.06.2017, 08h08

Articles en relation

Subvention pour traiter les gens intersexués

Zurich Le Fonds national suisse (FNS) soutient l'Hôpital des Enfants de Zurich dans sa recherche sur les hermaphrodites. Plus...

Onze idées de jeunes pour «changer la Suisse»

Berne Echanges linguistiques, conduite accompagnée ou dimanche sans voitures: le projet «Change la Suisse» a récolté plus de 700 idées des 14-25 ans. Les meilleures seront portées sous la Coupole. Plus...

Caster Semenya a été accueillie en héroïne

JO 2016 L'athlète sud-africaine, dont l'intersexualité a défrayé la chronique, a été acclamée à son arrivée, mardi, à Johannesburg. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...