Passer au contenu principal

L’éditorialLa grande chance de la bicyclette

Le coronavirus reflue et des préoccupations un temps englouties sous la crise refont surface. Au premier rang, le combat écologique, dont l’une des principales batailles porte sur les moyens de déplacements.

----------

Lire également «La bicyclette sera la petite reine du déconfinement»

----------

À ce titre, le vélo a une belle carte à jouer sur le double plan environnemental et sanitaire. Certes, la bonne vieille bicyclette, électrique ou non, opérait déjà un retour appréciable depuis quelques années, portée par les amoureux du trek à VTT, ou les pendulaires urbains las de galérer au volant de leur voiture. En 2019, la vente de vélos augmentait de 5,2%, une progression régulière, mais stoppée par le confinement. Il y a fort à parier, et les professionnels de la branche en sont convaincus, que ce mode de locomotion bénéficie d’un engouement accru dès lundi.

Certes, le télétravail reste recommandé, mais nous serons de plus en plus nombreux, dans les semaines à venir, à reprendre le chemin du bureau. En train? En bus? Rien n’est moins sûr. La méfiance s’est installée et le spectre d’une seconde vague plaide en faveur de déplacements moins grégaires que par le passé. Or, 63% de la population suisse effectue moins de 6 kilomètres pour se rendre sur son lieu de travail. Une distance jouable, surtout sur un vélo électrique.

Encore faut-il que l’infrastructure s’y prête. Sur ce point, le Conseil d’État genevois a montré la voie en promettant l’ajout de pistes cyclables provisoires, comme à New York ou Berlin. Au niveau fédéral, Berne pourrait s’inspirer de la France, qui débloque 20 millions d’euros pour promouvoir le vélo, y compris des primes à l’achat. À l’heure où la Suisse s’illustre en étant l’un des premiers pays à franchir le fameux «jour du dépassement», il serait immature de rater une occasion unique de repenser notre mobilité.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.