Passer au contenu principal

L’éditorialFrontière, dis-moi qui est la plus frêle

À l’heure où paraissent ces lignes, des bouchons de plusieurs kilomètres aux frontières sont peut-être en train de bloquer la mobilité régionale en raison de la reprise. Depuis le 17mars, le retour des contrôles est vécu comme une régression pour de nombreux citoyens, en première ligne desquels les faux résidents. Avant de faire paraître un appel à témoignages sur les réseaux sociaux, la community manager de la «Tribune de Genève» me demande: «Tu en es sûre?» Oui, certaine, malgré les réactions outrées d’internautes pensant que nous faisons là de la publicité à des comportements illégaux. Le rôle d’un journal régional comme le nôtre est de donner la parole à tous, sans adhérer pour autant forcément aux comportements décrits et sans fournir un plan des chemins de traverse.

Oui, ces témoignages sont intéressants, car ils documentent une période historique qui dépasse la seule impossibilité d’aller faire ses courses chez Leclerc. Les excuses que ces Suisses non déclarés fournissent n’ont pas à être jugées ici. Ont-ils développé une phobie administrative à la Thomas Thévenoud, ex-secrétaire d'État socialiste? Il y a peut-être de quoi. Nous en avons fait l’expérience. Les questions posées aux douanes françaises, comme aux préfectures de la Haute-Savoie et de l’Ain, sont restées sans réponse. Voilà qui est fâcheux. La transparence s’impose encore davantage en période de crise, afin de maintenir la confiance dans les autorités et de clarifier les messages. Le consul général de France à Genève semble plus proactif en termes de communication. En Suisse, la porte-parole des douanes rappelle dans la journée…

Il n’y a plus qu’à espérer que nos élus locaux Antonio Hodgers et Christian Dupessey, qui plaident pour un assouplissement des procédures entre les deux pays, soient entendus dans nos lointaines capitales.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.