Passer au contenu principal

Finances: tenir pendant la tempête

Pour bloquer l’épidémie, la Suisse, comme la plupart des pays du monde, a choisi de mettre son économie au congélateur. Ce choix éthique, qui a épargné des milliers de vies, va provoquer une récession d’une ampleur rare, nous promettent les prévisions économiques. Les finances publiques vont souffrir à tous les échelons. À Genève, le scénario d’un déficit 2020 atteignant le milliard et d’une dette tutoyant les 13 milliards est plausible.

----------

Lire également «Vers 1 milliard de déficit en 2020»

----------

Naufrage garanti? Non! Bien sûr, on regrettera que la dette ne soit pas plus basse. Mais il est inutile de se flageller. Si depuis vingt ans, Genève a choisi de maintenir le niveau de ses prestations, d’investir et de diminuer ses impôts, sans s’attaquer ouvertement à sa dette, son niveau a néanmoins diminué. En 2003, elle représentait 29% du PIB cantonal, contre 21% en 2019. Merci la fée Croissance.

À l’heure de la tempête, Genève et la Suisse ont du grain à moudre et c’est tant mieux. Car sauf vaccin miraculeux, les années à venir seront difficiles. Les finances publiques ne se relèveront pas tant que l’économie sera en difficulté. Et l’économie ne se relèvera pas si la situation sanitaire empire ou reste instable.

En attendant, pour l’État cantonal comme national, le devoir est clair. II va falloir tenir dans la tempête et trouver les moyens nécessaires pour soutenir la société, comme il l’a fait jusqu’ici, ce qui n’exclut pas les économies internes… Dans un contexte de taux bas, le déficit et la dette sont le prix temporaire à payer pour préserver le tissu social, permettre aux entreprises et aux salariés de s’adapter dans une société aux prises avec de lourdes mutations technologiques et démographiques.

Quant au redressement des finances publiques, cet important débat sera à reprendre dans trois ou quatre ans. En espérant que tous les acteurs clés seront encore présents.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.