Philippe: le libéral des deux rives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’acte II du quinquennat d’Emmanuel Macron a donc été officiellement lancé par son premier ministre Edouard Philippe lors du discours de politique générale, précédant le vote par l’Assemblée nationale de la confiance au gouvernement. L’important ne résidait pas dans ce vote, forcément favorable compte tenu du rapport de force dans cette chambre du Parlement français. Il s’agissait plutôt pour l’exécutif de poursuivre l’entreprise de démolition de la droite et de la gauche «classiques», en captant élus et électeurs issus de ces deux camps par des annonces pouvant plaire aux uns et aux autres. On est donc resté dans le grand classique macronien. Edouard Philippe s’est ainsi posé en libéral des deux rives.

Libéral à gauche, en tablant sur les sujets de société, avec l’annonce de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes. Libéral à droite, en matière de fiscalité et de sécurité, avec la baisse d’impôt de 27 milliards d’euros et l’annonce d’un «plan stup’» destiné à éradiquer les trafics de drogue. Ou plutôt à tenter de les freiner. Ce n’est pas le premier «plan stup’» ni, sans doute, le dernier. Mais libéral centriste aussi. Avec une prudente réforme des retraites: le premier ministre conserve «la possibilité d’un départ à 62 ans» tout en annonçant des «incitations à travailler plus longtemps». On n’en saura pas plus. Quant à l’écologie, Edouard Philippe veut en faire «le cœur de l’acte II» du quinquennat.

Mais il nimbe sa verdure toute nouvelle d’une brume qui n’a rien d’écologique. Seule mesure d’importance: la fermeture de l’antédiluvienne centrale nucléaire de Fessenheim. Le premier ministre a beau battre sa coulpe en fustigeant le retard de sa prise de conscience, l’écologie, ce n’est vraiment pas sa tasse de thé vert, même bio!

Créé: 12.06.2019, 21h29

Articles en relation

Opération ratissage pour le premier ministre français

France Édouard Philippe obtient la confiance des députés. Mesures phares: PMA pour toutes, baisses d’impôts. Plus...

Jean-Noël Cuénod

Journaliste

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...