Meghan et Harry filent à l’anglaise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La reine d’Angleterre vient d’avaler un de ses plus gros chapeaux et a failli s’étrangler. En lisant la presse, les Britanniques, eux, en oublieraient presque que la Chambre des communes approuvait enfin ce jeudi la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Car à la une des tabloïds comme du «Times», le Megxit a relégué le Brexit en page intérieure.


Lire aussi: Après le Brexit, le Royaume-Uni secoué par le Megxit!


Sans en avertir la reine, ni les autres membres de la famille royale, le prince Harry et son épouse Meghan ont annoncé mercredi leur intention de s’exonérer des charges incombant aux membres de la famille Windsor, tout en conservant leurs titres.

«Mais qu’a donc en tête la nouvelle génération?» s’inquiète Élisabeth. À lui seul, son époux, le duc d’Édimbourg, grand-père de William, assume à 98 ans 250 tâches officielles par an, soit plus qu’Harry, son frère William et leurs épouses Meghan et Kate réunis!

Figurez-vous que le couple princier compte désormais passer une partie de l’année en Amérique du Nord, être indépendant financièrement et échapper aux paparazzis! Pour la presse populaire, qui n’était déjà pas tendre vis-à-vis de Meghan, surnommée «la princesse capricieuse» ou des mauvaises manières du couple, trop, c’est trop.

Les tabloïds, que lisent les oubliés de la prospérité européenne que sont les Brexiters, ont la dent dure avec le duc et la duchesse de Sussex, qui veulent le beurre et l’argent du beurre. Car le couple, déjà millionnaire, a fait de son titre une marque déposée: Sussex Royal. Et il continuera de profiter de son cottage rénové pour 3 millions de francs, payés par le contribuable.

Buckingham Palace désespère. Ce renoncement à la vie publique intervient deux mois après celui, forcé, d’Andrew, mêlé au scandale des parties fines de son ami Jeffrey Epstein. Que restera-t-il des Windsor après-demain?

Créé: 09.01.2020, 20h17

Olivier Bot, rédacteur en chef adjoint

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...