L’eau de Divonne cède à la pression

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Énorme surprise à Divonne-les-Bains! Vincent Scattolin, le maire de la cité thermale de France voisine, a pris tout le monde au dépourvu en annonçant l’abandon du projet d’usine d’eau minérale lancé par son prédécesseur. Venus en nombre et remontés à bloc, les opposants français, genevois et vaudois n’avaient plus qu’à applaudir cette décision inespérée, au cours d’une «standing ovation» à la hauteur de leur soulagement. Depuis que l’autorisation de construire avait été délivrée en mars, le projet semblait pourtant sur les rails.

Lors de son lancement, il y a trois ans, la «Tribune de Genève» écrivait que l’affaire s’annonçait sous les meilleurs auspices. Mais depuis une année, une fronde s’est levée des deux côtés de la frontière contre l’idée de pomper 80 m3 d’eau par heure dans le sous-sol pour la mettre en bouteille, au risque d’assécher les nappes phréatiques et de diminuer le débit d’une rivière transfrontalière, la Versoix – nommée la Divonne en France.

Les futures nuisances générées par le trafic des camions transportant les bouteilles d’eau minérale via l’autoroute Genève-Lausanne ont aussi suscité des craintes. Rejoint par les jeunes grévistes du climat, le front des opposants a pris de l’ampleur et a été galvanisé par le recours de huit communes vaudoises et deux genevoises contre le projet. Même à l’État de Genève, on s’étonnait de n’avoir pas été associé à l’étude d’impact environnemental.

Tout cela a probablement pesé dans la balance, même si la raison officielle de cet abandon est la rupture du lien de confiance avec l’industriel en charge du projet. Alors que l’urgence climatique est sur toutes les lèvres et que les sécheresses estivales se répètent année après année, prélever de l’eau dans l’environnement pour l’exporter en bouteille aux quatre coins du monde n’est plus vraiment dans l’air du temps.

Créé: 05.09.2019, 15h56

Antoine Grosjean, rubrique Genève

Articles en relation

Divonne renonce au projet d’usine d’eau minérale

France voisine La décision des autorités divonnaises a été saluée par une salve d'applaudissements. Plus...

Le projet d’usine d’eau minérale à Divonne est annulé

France voisine Le maire de la cité thermale l’a annoncé lors d’une séance publique mardi soir. Plus...

L’eau minérale de Divonne asséchera-t-elle ses voisins?

Le Matin Dimanche La cité thermale française veut lancer sa propre marque d’eau. Mais certains craignent que le pompage d’eau dans le sous-sol ne tarisse les sources alimentant le Pays de Gex et la Versoix. Sans parler du va-et-vient des camions sur La Côte. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...