L’autre visage du pouvoir

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le pouvoir attire et fascine. Il permet de réaliser ses ambitions, de matérialiser sa vision, de présider au destin d’une communauté, d’un État ou, plus simplement, d’étancher une soif égotique. Le pouvoir peut être exercé de façon autoritaire ou démocratique. Il peut être noble ou infamant, centralisé ou dilué, comme en Suisse et dans les cantons, où le pouvoir «suprême» est détenu par le Conseil d’État. À Genève, la bataille pour accéder aux sommets est engagée avec, en point de mire, les élections qui légitiment le pouvoir politique.


Lire aussi: L’enquiquineur courtois qui fait bouger Genève


Mais il est un autre pouvoir, celui des entrepreneurs, des bloqueurs de la république, des banquiers, des communicants, des stars de la société civile, des rebelles. Alors que le politique s’enlise dans des débats sans fin, ils avancent, décident, agissent. Leur influence sur les affaires de notre canton est énorme. C’est d’eux que nous allons vous parler ces dix prochains jours. Au terme d’un soigneux processus de sélection tenant compte de critères comme l’aptitude à dégager une vision, le charisme, le don de convaincre, l’engagement ou la capacité de réalisation, la rédaction a choisi dix personnalités qui font Genève. Certaines sont discrètes et peu connues, d’autres captent la lumière, toutes tentent de minimiser leur poids dans les grands dossiers genevois.

À commencer par Ivan Pictet, dont nous dessinons aujourd’hui le portrait. Son aura dans le monde international est vaste, son réseau aussi. Son nom ainsi que sa fortune plongent aux racines de l’histoire de la Cité, de ses banquiers privés et de ses grandes familles. Il s’investit sans compter pour une Genève «qui gagne». Se placer en travers de son chemin, c’est risquer de se brûler les ailes. «Je n’aime guère être contredit», reconnaît le gentleman à poigne.

(TDG)

Créé: 30.01.2018, 21h39

Pierre Ruetschi, Rédacteur en chef

Articles en relation

L’enquiquineur courtois qui fait bouger Genève

Les hommes de pouvoir 1/10 Banquier pendant quarante ans, Ivan Pictet reste engagé à fond depuis vingt ans («J’aime si possible jouer les premiers rôles.») pour maintenir le poids de la Genève internationale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.