Passer au contenu principal

Mode et coronavirusS’habiller au temps du Covid: lorsque la crise bouleverse nos habitudes

Beaucoup ont remis en question leur façon trop gourmande de consommer des vêtements durant le semi-confinement. Est-ce parti pour durer? Comment évoluera l’industrie textile pour faire face à ce phénomène?

Le principe d’un dressing minimaliste? Miser sur 20 à 30 vêtements que l’on mixe les uns aux autres.
Le principe d’un dressing minimaliste? Miser sur 20 à 30 vêtements que l’on mixe les uns aux autres.
Stocksy_©MartiSans

«Je n’avais pas réalisé que j’avais autant de vêtements, confie Sophie, 29 ans, abasourdie. J’ai profité de passer plus de temps chez moi pour tout trier. Je n’en revenais pas, j’ai même trouvé des fringues qui avaient encore l’étiquette, je ne les avais jamais portées! Je ne me souvenais même pas de les avoir achetées. Ça m’a vaccinée pour un moment, je ne suis pas prête à repasser une commande sur Zalando…»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.