Passer au contenu principal

FootballServette placé devant son défi européen

En visite dominicale à Berne, le visiteur grenat affronte avec YB ce qui se fait de mieux en Suisse. Geiger parle des penalties manqués, en train de tourner à la psychose.

Stevanovic (à gauche) à la lutte avec Guerrero. Mercredi soir, Servette et Lugano sont repartis chacun avec un point.
Stevanovic (à gauche) à la lutte avec Guerrero. Mercredi soir, Servette et Lugano sont repartis chacun avec un point.
Freshfocus

Quelle est la valeur du point ramené mercredi soir du Tessin (1-1)? Au Cornaredo, Servette a sauvé dans les arrêts de jeu ce qui pouvait encore l’être, après la non-transformation d’un nouveau penalty (87e, raté de Schalk). «On méritait ce point depuis le coup d’envoi mais on a dû attendre la 93e pour l’obtenir, convient Alain Geiger. On n’était pas encore assez bien pour prétendre à plus. Dans son style, Lugano fait très peu de chose, il abandonne le jeu à l’adversaire mais on rencontre toujours ce même problème d’efficacité. Dans les deux zones de vérité, on ne fait pas assez mal.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.