Passer au contenu principal

FootballServette paie cash son manque d’efficacité

Les Grenat s’inclinent à Saint-Gall (1-0), face à des Brodeurs vainqueurs par accident. Frustrant, une fois de plus.

Grejohn Kyei a manqué l’égalisation.
Grejohn Kyei a manqué l’égalisation.
KEYSTONE

Le sentiment de frustration se nourrit d’espoirs déçus et d’occasions manquées. Il faut bien dire que Servette a le don de se vautrer dans ces sensations douces et amères à la fois. Il peut dominer Saint-Gall vingt minutes, avoir des occasions, donc briller, mais sans en tirer profit.

Alors il arrive ce qui doit arriver. Après vingt minutes, Servette aurait dû mener au score. Il y avait bien eu une alerte sur un tir de Guillemenot, un produit de l’académie grenat, mais aucune occasion pour ce Saint-Gall timide. Et puis il y a eu ce coup-franc. Le ballon brossé au deuxième poteau a trouvé la tête de Duah, passé par Servette il y a deux ans (prêté par YB à l’époque), et cela a fait mouche. La défense et Frick étaient sans doute trop passifs. A ne pas être efficace devant, on ne soulage pas sa défense, on ne lui donne pas cette assurance supplémentaire, aussi…

C’est dommage. Parce que le Servette d’hier était séduisant et aurait au moins mérité de prendre la pause sans être mené au score. Il manquait Cognat, Kone et Schalk, blessés, Tasar, pas convoqué, il veut partir, Fofana, pas qualifié, Cespedes, avec la sélection bolivienne. Malgré tout cela, ce qu’ont proposé les Grenat ne manquait pas d'intérêt. Le 4-2-3-1 avec ballon avait des allures de 4-4-1-1 parfois, mais cela fonctionnait bien, essentiellement en première période. Après, tout était plus compliqué, tant pour les Grenat que pour Saint-Gall d’ailleurs.

Théo Valls, pour ses débuts, directement titulaire, a montré qu’il sera précieux en No 6 ou 8. Il doit encore hausser le rythme, lui qui n’avait pas rejoué depuis longtemps. Mais avec certaines impulsions d’Imeri, qui s’affirme de plus en plus, avec toujours Stevanovic pour semer le trouble (malchanceux ce dimanche) ou un Antunes qui a intelligemment pris sa chance sur la gauche, il y a de l’animation. Il faudra compter avec le rétablissement et avec la solution Fofana, les perspectives, par-delà le résultat, existent. Servette a un fond de jeu, pas de complexe, sait se montrer tranchant. Il lui manque juste l’indispensable efficacité pour inscrire ces idées dans le concret, et c’est bien le problème.

Cela passera par une confiance retrouvée des buteurs attendus, par leur retour de l’infirmerie aussi. Ou alors par un renfort, si c’est possible.

Saint-Gall - Servette 1-0 (1-0)

Kybunpark, 9’244 spectateurs autorisés.

Arbitre: Urs Schnyder.

But: 24e Duah 1-0.

Saint-Gall: Zigi; Kräuchi (75e Rüfli), Stergiou, Fazliji, Muheim; Quintilla; Görtler, Stillhart, Ruiz (75e Staubli); Duah (63e Kamberi), Guillemenot (85e Ribeiro).

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Mendy; Ondoua, Valls; Stevanovic, Imeri (82e Ajdini), Antunes (72e Diallo); Kyei.

Avertissements: 4e Görtler (jeu dur), 25e Fazliji (jeu dur), 36e Sauthier (jeu dur), 42e Stillhart (jeu dur), 44e Sasso (jeu dangereux), 45e Mendy (antijeu), 59e Stevanovic (jeu dangereux), 61e Frick (réclamation).