Passer au contenu principal

FootballServette n’est plus la bête noire d’YB

Battu par les Grenat en décembre au Wankdorf, le club bernois a mis les choses au point. Un autogoal de Rouiller dès la 4e minute a précipité la défaite genevoise (2-0).

Timothé Cognat devance Felix Mambimbi.
Timothé Cognat devance Felix Mambimbi.
Lafargue

Quand leur équipe doit affronter Young Boys, beaucoup de coaches ont pris l’habitude de faire tourner leur effectif en laissant souffler plusieurs de leurs cadres. Cela avait été récemment le cas du LS de Contini quand celui-ci, lors du deuxième rendez-vous bernois, s’était volontairement privé de quelques leaders afin de mieux préparer le derby contre Servette - un choix qui avait porté ses fruits. La même opération s’était répétée pour le Lugano de Jacobacci, avec un tournus opéré contre le leader trois jours avant d’affronter ces mêmes Grenat, avec une réussite moindre dans le cas tessinois.

Pas de cela pour Alain Geiger, qui n’a pas suivi la mode en alignant au coup d’envoi ce qu’il considérait comme sa meilleure équipe - avec le retour des titulaires que sont Rouiller, Cespedes et Kyei et celui, sur le banc, d’un revenant, Ondoua, que l’on n’avait pas encore vu en 2021.

Pour Servette, la première mission consistait à resserrer la garde, afin d’espérer en finir avec ses entames de match catastrophiques. Sur les six matches disputés depuis la reprise, le club genevois avait cinq fois encaissé un but dans les toutes premières minutes. À Berne, il a réussi à faire encore pire, concédant l’ouverture du score après seulement 360 secondes. Un but au demeurant malheureux puisque marqué contre son camp par Rouiller, la jambe du défenseur détournant hors de portée de son gardien une déviation de Camara sur un corner de Sulejmani.

Voilà qui partait mal, ce qui n’empêchait pas Servette de se créer des embryons d’occasions. Insuffisant toutefois pour troubler la sérénité d’YB, dont chaque déboulé sur les flancs provoquait des sueurs froides à la défense grenat.

Steve Rouiller dans tous ses états

Après une tête de Nsame freinée par Mambimbi puis dégagée sur la ligne par un pied servettien (32e), les visiteurs allaient se ménager une immense chance d’égaliser. Seul un prodigieux réflexe de Von Ballmoos empêchait alors Rouiller, exploitant de la tête un centre de Clichy, de compenser sa bévue initiale (38e).

Alors que Servette semblait en mesure de revenir dans sa partie, Nsame allait y aller de son but, le 12e de la saison, inscrit suite à un ballon genevois perdu à la relance et récupéré par Maceiras dont le centre trouvait la tête du No 18 bernois.

Au retour des vestiaires, Servette changeait de système (passage à trois en défense), Geiger lançant un attaquant supplémentaire (Schalk) et Mendy, latéral reconverti ailier. Il y eut plus d’animation et du mieux, sensiblement, également parce que les Bernois, en mode économe, cessèrent de véritablement jouer. La VAR refusant à YB le 3-0 de Mambimbi consécutivement à une faute préalable de Camara sur Valls, demeuré au sol alors que l’action se poursuivait, Servette continua pourtant d’y croire. D’autant que M. Bieri, après avoir été consulter son écran de contrôle, annulait le penalty qu’il avait accordé à Mambimbi suite à une supposée touchette avec Cognat. Le virevoltant attaquant de poche bernois a pu s’estimer maudit.

On devait en rester là. Alors qu’YB n’avait fêté qu’une seule victoire (l’été dernier) contre Servette depuis le retour des Genevois en Super League, les Bernois ont enfin pris le meilleur cette saison sur leur bête noire. Le leader compte 18 points d’avance au terme de la 21e journée. Servette, de son côté, peut gentiment se mettre en mode combat. Avec le retour de Vaduz, le voici plus que jamais concerné par la bataille pour le maintien

Young Boys - Servette 2-0 (2-0)

Wankdorf, huis clos. Arbitre: M. Bieri.

Buts: 4e Rouiller (autogoal) 1-0, 41e Nsame 2-0.

Young Boys: Von Ballmoos; Maceiras, Camara, Lustenberger (59e Zesiger), Garcia; Fassnacht (59e Gaudino), Aebischer (59e Lauper), Rieder, Sulejmani (81e Spielmann); Mambimbi (81e Elia), Nsame. Entraîneur: G. Seoane.

Servette: Frick; Sauthier (46e Mendy), Rouiller, Sasso, Clichy; Cespedes (46e Schalk); Cognat, Valls (72e Ondoua); Stevanovic, Kyei (72e Kone), Imeri. Entraîneur: A. Geiger.

Notes: YB sans Martins, Petignat (blessés), Sierro, Maier (M21), ni Ngamaleu, Lefort, Siebatcheu (préservés). Servette sans Alves, Antunes, Diallo, Henchoz, Fofana (blessés). A la 60e, la VAR annule un but de Mambimbi pour une faute préalable de Camara sur Valls à mi-terrain. 75e: après avoir consulté son écran de contrôle suite à l’intervention de la VAR, M. Bieri annule un penalty sifflé pour une prétendue faute de Cognat sur Mambimbi.

Expulsion: 93e Camara (2e avertissement, faute de main).

Avertissements: 12e Lustenberger. 50e Clichy. 60e Camara.