Passer au contenu principal

Après la victoire sur ZurichServette goûte à son bonheur en gardant les pieds sur terre

Tout n’est pas parfait, mais les Grenat retrouvent des couleurs en battant le FCZ 3-1. Un regain de forme qui est aussi celui d’un homme: «Micha» Stevanovic.

Après avoir déjà égalisé, Stevanovic s’offre une bicyclette pour le 2-1. Il est bien sûr l’homme du match. Mais Servette a encore du pain sur la planche.
Après avoir déjà égalisé, Stevanovic s’offre une bicyclette pour le 2-1. Il est bien sûr l’homme du match. Mais Servette a encore du pain sur la planche.
ERIC LAFARGUE

En même temps qu’il s’élevait dans les airs, le temps a suspendu son vol. «Micha» Stevanovic aurait mérité des milliers de regards posés sur lui à cet instant précis, à ce moment où il s’est hissé au-dessus des autres, pour un geste aérien, délicat et furieux à la fois. L’heure de jeu venait à peine de sonner, Servette avait besoin de marquer, de gagner, de respirer. C’est ce bonheur vital que Stevanovic lui a apporté contre Zurich.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.