Passer au contenu principal

Ma thèse en 180 secondes: les doctorants font le show

La première finale suisse du concours de vulgarisation scientifique s’est tenue jeudi 9 juin. Reportage

Paolo Schumacher, de l’Université de Lausanne, a reçu le prix du public lors de la finale suisse de «Ma thèse en 180?secondes».
Paolo Schumacher, de l’Université de Lausanne, a reçu le prix du public lors de la finale suisse de «Ma thèse en 180?secondes».
Alain Kilar

«Quand je suis arrivé en Europe, je me suis aperçu qu’il y avait des animaux bizarres dans mon assiette. Des grenouilles vertes! Ici, les gens mangent des grenouilles. Mais un jour, l’une d’entre elles s’est échappée de la casserole…»

Voix grave, regard noir, sourire en coin, Claudio Quilodran commence son one-man-show sur la scène de l’auditoire Erna Hamburger à l’Université de Lausanne (UNIL). Dans la salle, premiers éclats de rire. Le public est déjà conquis. Un nouveau comique? Pas vraiment. Claudio Quilodran ne fait pas dans le stand-up. Il est chercheur à l’Université de Genève. Oui, chercheur, avec un grand «C», comme «chiant» ou «compliqué».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.