Passer au contenu principal

Il trace l'évolution des maladies dans le monde via Twitter

Professeur associé à l'EPFL, Marcel Salathé utilise la masse des tweets pour élargir la recherche épidémiologique.

Marcel Salathé est parti vivre huit ans aux Etats-Unis, où il s’est intéressé au Big Data: «Les tweets feront avancer la recherche médicale.»
Marcel Salathé est parti vivre huit ans aux Etats-Unis, où il s’est intéressé au Big Data: «Les tweets feront avancer la recherche médicale.»
LAURENT GUIRAUD

Marcel Salathé passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux: mais ça fait partie de son job. Il cherche, parmi des milliards de données, les informations pertinentes capables de faire avancer la recherche médicale. Le quadragénaire a quitté les Etats-Unis l’an dernier pour occuper un poste de professeur associé à l’EPFL. Il y développe ses compétences d’épidémiologiste numérique. Un métier d’avenir. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.