La sonde spatiale européenne «Rosetta» s'est réveillée

EspaceLa sonde européenne est sortie comme prévu lundi de 31 mois de sommeil, a annoncé l'ESA.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Rosetta» doit maintenant se préparer à son rendez-vous avec la comète 67P/TG, une boule de glace de 4 km de diamètre dont elle va tenter de percer les secrets.

Le signal émis par Rosetta, dont le réveil devait sonner lundi à 11h00 n'a été reçu qu'à 19h18 au centre de contrôle de l'agence spatiale européenne (ESA) à Darmstadt (Allemagne), après un voyage de 45 minutes à la vitesse de la lumière. La sonde est actuellement à 670 millions de km de la Terre.

Reçu par la station au sol de la NASA à Goldstone (Etats-Unis), ce signal a été immédiatement confirmé par l'ESA et le réveil de la sonde a été annoncé sur le compte Twitter @ESA_Rosetta: «Salut, le monde!».

«Il fallait absolument que le réveil fonctionne», a dit le responsable de la mission Rosetta à l'ESA, Fred Jansen. «Après une journée d'attente éprouvante, nous sommes ravis que notre sonde soit réveillée et communique de nouveau ", dit-il dans un communiqué.

Avec Rosetta, l'ESA cherche à percer l'évolution du système solaire depuis sa naissance grâce à l'analyse de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, qu'elle doit rencontrer cet été, avant de faire un bout de chemin dans l'espace avec elle, jusqu'à la fin de l'année 2015.

«Notre chasseur de comètes est de retour. Grâce à Rosetta, nous allons franchir une nouvelle étape dans l'exploration des comètes», a dit le directeur de l'exploration robotique de l'organisation, Alvaro Giménez.

Première images en mai

Rosetta devrait envoyer les premières images de la comète en mai, alors qu'elle se trouvera encore à 2 millions de kilomètres de sa cible. Vers la fin du mois de mai, elle effectuera une importante manoeuvre d'alignement sur elle en prévision de leur rendez-vous crucial qui devrait avoir lieu en août.

Cet été, elle se portera à une centaine de km de la comète 67P/TG, qu'elle commencera à étudier sous toutes les coutures, à la recherche notamment d'un lieu d'atterrissage propice pour son module Philae. Cet engin, gros comme un réfrigérateur mais bourré d'instruments de pointe, doit harponner la boule de glace cosmique en novembre 2014.

Depuis son lancement le 2 mars 2004 de Kourou, Rosetta a fait cinq fois le tour du Soleil pour prendre de l'élan. Elle s«est approchée à trois reprises de la Terre, une fois de Mars et a survolé deux astéroïdes, effectuant sept milliards de kilomètres pour arriver à proximité de l«orbite de Jupiter.

Instruments suisses

Rosetta emporte de la technologie suisse: un éventail d'instruments a été développé sous l'égide de l'Université de Berne. Plusieurs entreprises suisses et le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (EMPA) ont participé à leur établissement.

L'engin est doté d'un spectromètre de masse nommé «Rosina» fabriqué en Suisse. Il servira à effectuer des analyses chimiques des gaz et poussières de la queue de la comète.

Les comètes sont des résidus des origines du système solaire il y a 4,6 milliards d'années et sont constituées des mêmes matériaux dont sont issus le Soleil et la Terre. Elle intègrent aussi des molécules organiques comme les acides aminés, constitutifs des protéines.

La mission doit notamment explorer l'hypothèse que des comètes aient amené la vie sur Terre. La sonde est actuellement à 9 millions de kilomètres de sa destination, «Tchouri», comme l'appellent les scientifiques. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2014, 09h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...