Le robot Fedor arrive à l'ISS

EspaceLe vaisseau Soyouz transportant le robot à taille humaine Fedor s'est arrimé à l'ISS, a annoncé la Nasa lundi soir.

Image d'archive.

Image d'archive. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un vaisseau spatial Soyouz non habité transportant le robot humanoïde russe Fedor s'est arrimé à la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé mardi un commentateur sur Nasa TV.

«Contact confirmé, arrimage confirmé», a annoncé ce commentateur sur la chaîne de télévision de l'agence spatiale américaine. Une première tentative d'arrimage avait échoué samedi.

Le robot à taille humaine baptisé Fedor est le premier engin de ce type envoyé dans l'espace par la Russie.

Un vaisseau Soyouz MS-14 avec le robot à son bord a décollé jeudi du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. Fedor doit séjourner dans l'ISS jusqu'au 7 septembre pour apprendre à assister les astronautes dans la station spatiale.

L'échec de la première tentative d'arrimage avait constitué un nouveau revers pour le secteur spatial russe, qui a subi ces dernières années accidents et scandales de corruption. L'ISS tourne en orbite autour de la Terre depuis 1998 à une vitesse d'environ 28'000 kilomètres/heure. (afp/nxp)

Créé: 27.08.2019, 05h45

Articles en relation

Soyouz et le robot Fedor loupent la station spatiale

Espace L'arrimage d'un vaisseau spatial russe à l'ISS a échoué samedi. Des «défaillances» sont pointées du doigt. Plus...

Fedor, premier robot humanoïde, file vers l'ISS

Russie Moscou a fait décoller jeudi le robot depuis Baïkonour. Il s'agit d'un séjour-test en vue d'utiliser de telles machines pour explorer l'espace lointain. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hong Kong: un pays, deux systèmes
Plus...