Un placenta artificiel pour comprendre la grossesse

SciencesCréer un placenta artificiel afin de combler le manque de connaissances sur la grossesse, c'est le défi qu'ont relevé deux chercheurs britanniques.

Deux chercheurs ont créé un placenta artificiel afin de combler le manque de connaissances sur la grossesse.

Deux chercheurs ont créé un placenta artificiel afin de combler le manque de connaissances sur la grossesse. Image: Margherita Yayoi Turco /AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des chercheurs britanniques ont annoncé mercredi avoir réussi à créer un placenta artificiel à un stade très précoce, qui pourrait servir de modèle expérimental pour aider à comprendre pourquoi certaines femmes connaissent des complications au cours de leur grossesse ou n'arrivent pas à la mener à terme.

Quand le placenta ne fonctionne pas correctement, «cela peut provoquer de graves problèmes, tels que la pré-éclampsie ou une fausse couche. (...) Mais notre connaissance de cet organe important est très limitée car nous manquons de bons modèles expérimentaux», a expliqué dans un communiqué Margherita Turco, auteure principale de l'étude publiée dans la revue scientifique Nature.

Pas de tests sur les animaux

Généralement, la recherche médicale teste d'abord sur des animaux le potentiel et la fiabilité des nouveaux traitements destinés à l'homme. Mais «le placenta humain est très différent de celui des autres espèces, donc les modèles animaux ne fonctionnent pas vraiment», a souligné au cours d'une conférence de presse Ashley Moffett, professeur au département de pathologie de l'université de Cambridge, qui travaille depuis plus de 30 ans sur la culture des cellules placentaires.

Son équipe de recherche est parvenue à isoler et à cultiver des cellules appelées trophoblastes, qui se forment seulement quelques jours après la fécondation et qui deviennent ensuite le placenta et le cordon ombilical. Les scientifiques ont ainsi créé ce qu'ils appellent des «mini-placentas», qui reproduisent in vitro le fonctionnement de placentas réels et sécrètent notamment les hormones et les protéines qui modifient le métabolisme des femmes pendant la grossesse.

Ils espèrent que ce modèle «organoïde» permettra de mieux étudier les anomalies dans le développement du placenta, qui peuvent empêcher l'embryon de s'implanter correctement ou provoquer des problèmes dans la suite de la grossesse.

Effets des médicaments analysés

On sait ainsi que la pré-éclampsie trouve son origine dans un dysfonctionnement du placenta, pourtant, selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 47.000 femmes sont mortes en 2015 de ce symptôme caractérisé par une forte hypertension artérielle associée à une présence excessive de protéines dans les urines.

Cela devrait aussi aider à voir comment les médicaments pris par la mère affectent le placenta et à comprendre pourquoi certaines infections passent cette barrière naturelle (comme le virus Zika) alors que d'autres non (comme celui de la dengue, pourtant proche).

L'an dernier, la même équipe de Cambridge est parvenue à reconstituer en culture des muqueuses utérines - le tissu qui recouvre la paroi interne de l'utérus et dans lequel s'implante le placenta en cas de grossesse. (afp/nxp)

Créé: 28.11.2018, 21h51

Articles en relation

Autre grossesse possible d'un bébé à l'ADN modifié

Chine Un chercheur avait dit avoir mené à terme une grossesse gémellaire d'embryons dont le génome avait été altéré. Il vient de déclarer qu'une autre grossesse était en cours. Une enquête est ouverte. Plus...

Qui sont les «tocophobes»?

Tribu Le terme est utilisé pour désigner une femme qui a peur de la grossesse et de l'accouchement. Plus...

L'avortement comparé à «un tueur à gages»

Vatican Le souverain pontife a comparé l'interruption de grossesse au recours d'«un tueur à gages», lors de son homélie ce mercredi. Plus...

Le viagra devait aider les foetus mais il les a tués

Pays-Bas Des chercheurs ont mis fin à une étude clinique après la mort de 11 bébés dont la mère avait pris du viagra pendant la grossesse pour favoriser la croissance déficiente du foetus Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...