Passer au contenu principal

L'Iran va envoyer un singe dans l'espace début février

L'Iran va envoyer un singe dans l'espace à l'occasion du 34e anniversaire de la victoire de la révolution islamique de 1979, a déclaré le chef de l'organisation spatiale iranienne.

Téhéran avait déjà tenté, en 2011, d'envoyer un singe dans l'espace.
Téhéran avait déjà tenté, en 2011, d'envoyer un singe dans l'espace.
AFP

Ce vol "spécial" est la première étape pour transporter «un homme dans l'espace d'ici 5 à 8 ans», selon le responsable de l'organisation spatiale iranienne.

«Les singes sont actuellement en quarantaine», et l'un d'eux devrait être envoyé dans l'espace «durant la décade de Fajr» qui marque, du 31 janvier au 10 février, la victoire de la révolution islamique, a déclaré le chef de l'organisation spatiale iranienne.

L'Iran a déjà envoyé trois satellites dans l'espace depuis 2009, ainsi qu'une «capsule» contenant un rat, des tortues et des insectes en février 2010.

Une précédente tentative d'envoyer un singe dans l'espace s'est en revanche soldée en 2011 par un échec, que Téhéran a reconnu à mots couverts sans en donner la raison.

Vol de 20 minutes

Lors de cette expérience, le singe doit être envoyé à 120 kilomètres d'altitude pour un vol balistique suborbital d'une vingtaine de minutes, à bord d'une capsule de 285 kilogrammes lancée par une fusée Kavoshgar-5. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé à plusieurs reprises que l'Iran espérait envoyer un homme dans l'espace d'ici 2020.

Le dernier lancement spatial réussi par l'Iran remonte au 3 février 2012, lorsque Téhéran a mis en orbite, avec son lanceur Safir, un petit satellite d'observation de 50 kg baptisé Navid, à l'occasion du 33eme anniversaire de la révolution.

Téhéran a en revanche annulé un peu plus tard, sans explication, le lancement prévu en mai d'un autre satellite expérimental baptisé Fajr.

Le programme spatial iranien est suivi de près par la communauté internationale, qui s'inquiète de ses implications militaires possibles.

(ats/afp)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.