L'Inde envoie une sonde «low cost» vers Mars

espaceAvec cette sonde, New Delhi espère devenir la première nation asiatique à atteindre la planète rouge, avec une technologie à bas coût.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fusée s'est envolée à 10h08, depuis la base spatiale de Sriharikota, dans le golfe du Bengale (sud). Le lanceur de 350 tonnes emporte une sonde de 1,3 tonne qui mettra près d'un an pour atteindre Mars, située à plus de 200 millions de kilomètres de la Terre.

Il faudra environ 300 jours à l'appareil indien pour atteindre Mars, où il recherchera des traces de méthane dans l'atmosphère de la «planète rouge».

Si cette mission est couronnée de succès, l'Inde intégrera le cercle restreint des puissances étant parvenues à placer des engins en orbite de ou sur Mars, après les Etats-Unis, l'Europe et la Russie.

Il s'agit d'un des plus grands projets spatiaux indiens depuis le début du programme en 1963. L'Inde ambitionne d'écrire l'histoire de l'exploration interplanétaire en devenant le premier pays d'Asie à atteindre Mars.

Conception record

La mission a été annoncée il y a quinze mois par le Premier ministre Manmohan Singh peu après l'échec d'une mission chinoise. La sonde russe emportant le satellite chinois Yinghuo-1 n'avait jamais pris sa trajectoire vers Mars.

Conçue et produite en un temps record, et avec un budget réduit, la sonde indienne est munie de capteurs destinés à mesurer la présence de méthane dans l'atmosphère de Mars qui accréditerait l'hypothèse d'une forme de vie primitive sur cette planète ayant présenté des conditions semblables à celles de la Terre.

Un succès serait un motif de grande fierté pour ce pays de 1,2 milliard d'habitants dont une mission en 2008 a permis de révéler la présence d'eau sur la Lune. Il affermirait en outre la réputation industrielle et technologique de l'Inde qui produit la voiture la moins chère du monde et s'impose comme le leader mondial de l'innovation low cost.

(ats/nxp)

Créé: 05.11.2013, 12h10

Articles en relation

Ils sont 200'000 à vouloir un aller-simple pour Mars

Evasion Plus de 200'000 personnes originaires de 140 pays ont demandé à pouvoir faire partie du groupe d'éventuels premiers colons de la planète Mars, pour un voyage sans retour, a assuré lundi la société Mars-One. Plus...

Un Saoudien candidat à un aller simple pour Mars

Espace Un Saoudien de 37 ans souhaite être «le premier pilote musulman à participer à la mission» de Mars One. Le projet est de créer une colonie permanente sur la planète Mars. Plus...

Curiosity souffle sa première bougie sur Mars

Espace La NASA célèbre la première année de la sonde sur la planète rouge. Curiosity n'a parcouru qu'un 1.5 km sur place mais a déjà enregistré l'équivalent de 45'600 chansons. Plus...

Les volontaires pour aller sur Mars ne manquent pas

Espace Des premiers et très enthousiastes volontaires prêts à signer pour un aller simple sur Mars, se sont réunis à Washington pour assister à une présentation de leur future mission : aller coloniser dans quelques années la planète rouge. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.