Passer au contenu principal

Une collision entre la Voie Lactée et Andromède est inévitable

Bien qu’Andromède s’approche de notre galaxie 2000 fois plus vite, il lui faudra quatre milliards d’années avant une collision avec la Voie Lactée.

Une collision cataclysmique entre notre galaxie la Voie Lactée et celle d’Andromède est inévitable selon des prévisions dévoilées jeudi par la NASA, l’agence spatiale américaine. L’impact ne se produira toutefois pas avant quatre milliards d’années.

«Notre modèle correspond statistiquement à une collision frontale entre la galaxie d’Andromède et la Voie Lactée», a expliqué Roeland van der Marel, un astrophysicien du Space Telescope Science Institute (STScI) de Baltimore, lors d’une conférence de presse.

Cette conclusion résulte des mesures de la vitesse et de la direction de la trajectoire d’Andromède, une opération compliquée effectuée grâce au télescope spatial Hubble.

Andromède, encore appelée M31, se situe actuellement à 2,5 millions d’années-lumière (une année-lumière correspond à 9460 milliards de km), mais se dirige inexorablement de la Voie Lactée.

Cette attraction provient des forces gravitationnelles respectives exercées par les galaxies ainsi que de la matière noire invisible qui les entoure.

Fusion complète

«Après quasiment un siècle de spéculation dans la communauté scientifique sur le destin d’Andromède et de sa voisine la Voie Lactée, nous avons enfin une idée claire du déroulement de ces événements cosmiques au cours des prochains milliards d’annnées», a relevé Sangmo Tony Sohn, du STScI.

Bien qu’Andromède s’approche de notre galaxie 2000 fois plus vite, il lui faudra quatre milliards d’années avant une collision avec la Voie Lactée.

En outre, des simulations informatiques élaborées avec les données produites par Hubble montrent qu’il faudra deux milliards d’années de plus, après la rencontre entre les deux galaxies, pour que leur fusion soit complète.

Il en ressortira une seule galaxie, de forme elliptique, plus courante dans notre univers environnant, ont expliqué ces astronomes.

La Voie Lactée, qui est une galaxie plate, en ressortira donc complètement transformée, prédisent-ils.

(ats / afp)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.