Un astéroïde frôlera la Terre le 15 février

EspaceIl s'agit de l'astéroïde le plus gros passant aussi près de notre planète jamais anticipé, explique la Nasa.

Un astéroïde (photo d'illustration)

Un astéroïde (photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un astéroïde de 45 mètres de diamètre et de 135'000 tonnes frôlera la Terre vendredi 15 février.

Il n'y a cependant aucun risque de collision avec la Terre, a assuré jeudi la Nasa.

L'astéroïde baptisé 2012 DA 14, détecté en février 2012, passera au plus près à 27'700 kilomètres, soit un dixième de la distance Terre-Lune, le 15 févier à 19h24 GMT (20h24 suisses) dans l'est de l'océan Indien à la verticale des côtes de Sumatra (Indonésie) à une vitesse de 7,8 km/seconde.

«L'astéroïde passera à une distance remarquablement faible, mais nous comprenons suffisamment bien sa trajectoire pour conclure qu'il n'y a pas de risque de collision avec la Terre», a assuré Donald Yeomans, directeur du bureau du «Near Earth Object» (NEO) du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa lors d'une conférence de presse téléphonique.

«En moyenne un astéroïde de cette taille s'approche aussi près de la Terre tous les 40 ans et risque d'entrer en collision avec notre planète tous les 1200 ans», a-t-il précisé.

Petit astéroïde

Cet astéroïde ne se rapprochera plus aussi près avant très longtemps. Lors du prochain passage au large de la Terre en 2046, il sera à près d'un milliard de kilomètres.

Si ce corps cosmique, considéré de petite taille, devait s'écraser sur le Terre, il produirait des dommages comparables à l'astéroöde tombé en Sibérie centrale en 1908 (Toungouska), a estimé Lindsey Johnson, responsable du programme des objets proches de la Terre à la Nasa.

Selon certaines estimations, l'onde de choc était équivalente à plusieurs centaines de fois celle provoquée par la bombe d'Hiroshima et a détruit la forêt sur un rayon de 20 kilomètres.

«Le programme de la Nasa se concentre depuis ces dernières années sur la détection des petits astéroïdes et beaucoup de progrès ont été accomplis», a souligné Lindsey Johnson. «Il y a dix ans, on n'aurait pas pu détecter 2012 DA 14.» (ats/nxp)

Créé: 08.02.2013, 06h37

Articles en relation

L’astéroïde Apophis ne heurtera pas la Terre en 2036

Astronomie Une collision avec la Terre avait été évaluée à 2,7% en 2004 par la Nasa. Les scientifiques en excluent la probabilité désormais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...