La comète Siding Spring a «frôlé» Mars

EspaceUne comète de 1,6 kilomètre de diamètre est passée près de la planète rouge dimanche soir. Un événement qui ne se produit qu'une fois par million d'années.

La comète Siding Spring passera à 139'500 km de Mars dimanche soir.

La comète Siding Spring passera à 139'500 km de Mars dimanche soir. Image: AFP PHOTO / HANDOUT / NASA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une première dans le système solaire depuis un million d'années: une comète, Siding Spring, a «frôlé» ce dimanche 19 octobre la planète Mars, à près de 136'000 km et à la vitesse de 56 km/seconde.

A 20H27 dimanche, la comète «s'est approchée au plus près» de la Planète rouge à exactement 135'895 km, soit un tiers de la distance de la Terre à la Lune, a annoncé sur Twitter l'Agence spatiale européenne (ESA).

La concurrente américaine de l'ESA, la NASA, avait prévu un passage exactement à la même heure mais à 139'500 km de Mars.

Etudier la trajectoire de la comète

Le noyau de Siding Spring (C/2013 A1), qui fait environ 1,6 km de diamètre, est aussi compact qu'une balle de talc et file dans l'espace à la vitesse de 202.000 km/h, soit 56 km/seconde. L'astre n'avait aucune chance de percuter la Planète rouge, voisine de la Terre. Mais les scientifiques terriens se délectaient de pouvoir étudier sa trajectoire et sa traînée.

Ils ont braqué les instruments électroniques des satellites artificiels orbitant autour de Mars et les caméras des deux robots Opportunity et Curiosity, qui arpentent son sol, pour recueillir le plus de données possibles sur le passage de la comète.

Curiosity et Opportunity devraient envoyer leurs images vers la Terre dans les jours, semaines et mois qui viennent selon l'agence spatiale américaine. La NASA a éloigné ses engins en orbite autour Mars en les mettant à l'abri derrière la planète pour les protéger des débris de Siding Spring.

Même si ces satellites Mars Reconnaissance Orbiter, Mars Odyssey et Maven ont été repositionnés afin d'éviter également qu'ils ne soient saupoudrés de poussières nocives, les scientifiques espèrent recueillir de précieuses informations sur ce passage en rase-motte spatial.

Formée il y a plusieurs milliards d'années

La comète a été découverte en janvier 2013 par Robert McNaught à l'observatoire australien de Siding Spring, qui lui a donné son nom.

Elle se serait formée il y a plusieurs milliards d'années dans le nuage d'Oort, une sphère à la frontière de notre système solaire qui sert de réservoir à comètes qui «n'ont quasiment pas changé depuis la naissance du système solaire», selon la NASA.

«Après 4,5 milliards d'années, il est très étonnant que les comètes existent encore: elles se sont développées très, très loin du Soleil et sont congelées», relevait la semaine dernière Carey Lisse, astrophysicien au laboratoire de physique appliquée de l'université américaine Johns-Hopkins.

Une petite montagne

Siding Spring fait la taille d'une petite montagne mais sa consistance est probablement poudreuse, ou comme une meringue qui fondrait dans la bouche, a comparé M. Lisse.

Elle doit être composée de glaces très volatiles (méthane, monoxyde de carbone), qui fondent très facilement. Elle n'a jamais vraiment été soumise à une forte chaleur auparavant, selon lui.

La comète a voyagé plus d'un million d'années pour sa première rencontre avec Mars, et ne devrait pas se représenter avant un autre million d'années lorsqu'elle aura effectué sa prochaine boucle autour du Soleil.

(afp/nxp)

Créé: 19.10.2014, 19h50

Articles en relation

Voilà ce qui attend ceux qui iront sur Mars

Planète rouge Une étude scientifique explique que les sélectionnés du projet Mars-One pourraient mourir dès 68 jours sur place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...