L'étoile Bételgeuse est toujours bien pâle

AstronomieLes dernières images de l'étoile géante montrent que cette étoile, l'une des plus brillantes de la Voie lactée, a fortement perdu de sa luminosité. Elle pourrait exploser en supernova.

La supergéante rouge Betelgeuse, ici immortalisée en 2014.

La supergéante rouge Betelgeuse, ici immortalisée en 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des astronomes ont réussi à capturer de nouvelles images de l'étoile géante Bételgeuse. Elles montrent que l'un des astres les plus brillants de la Voie lactée a considérablement perdu de sa luminosité ces derniers mois, selon un communiqué de l'Observatoire européen austral (ESO) publié vendredi.

Les images, prises grâce au Très grand télescope de l'ESO, un ensemble de quatre grands télescopes, permettent de visualiser la surface de cette «supergéante rouge» située dans la constellation d'Orion, montrant son pâlissement, ainsi qu'un changement apparent de sa forme.

L'étoile figurait parmi les dix les plus brillantes de la galaxie, mais depuis la mi-novembre 2019, sa luminosité a chuté de manière drastique, ce qui a mis les astronomes en ébullition et déclenché une vaste campagne d'observations.

Grâce à SPHERE

Les images révélées ce vendredi ont pu être réalisées grâce à l'instrument SPHERE, installé sur le Très grand télescope (VLT) de l'ESO au Chili. «On voit clairement que la luminosité de l'étoile a baissé sur la moitié de sa surface apparente», a expliqué Miguel Montargès, astrophysicien à l'université KU Leuven, en Belgique.

«Il semble d'après ces images que la luminosité diminue encore, mais moins rapidement», a-t-il ajouté. Plusieurs hypothèses sont avancées: il pourrait s'agir d'une éjection de gaz formant de la poussière et cachant le rayonnement, voire de l'agonie de Bételgeuse.

Explosion en supernova

Ce dernier scénario se solderait par une explosion en supernova. S'il semble peu probable dans un avenir proche, il fait rêver les astronomes: l'astre en fin de vie n'ayant plus de «carburant» (issu de la fusion nucléaire), son coeur s'effondrerait sur lui-même et formerait une étoile à neutrons, un objet très compact qui crée une onde de choc disloquant complètement l'étoile, le tout en quelques heures seulement.

Mais «a priori, ce que l'on voit sur les images ne semble pas lié à une éventuelle explosion», selon Eric Lagadec (Observatoire de la Côte d'Azur). Le changement de la forme de l'étoile serait selon lui lié «soit à un refroidissement, soit à de la poussière qui s'est formée près de l'étoile». (ats/nxp)

Créé: 14.02.2020, 16h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...