L'e-cigarette pour administrer du cannabis

Selon une étude lémaniqueL'utilisation de cigarettes électroniques pour administrer du cannabis à but thérapeutique est une alternative intéressante.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une étude a été réalisée par une équipe du Centre universitaire romand de médecine légale, basé au CHUV et aux Hôpitaux universitaires de Genève. Elle est publiée dans la revue Scientific Reports, a indiqué jeudi le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans un communiqué.

La prescription de cannabis à usage médical est en augmentation dans les pays européens. Vincent Varlet et ses collègues ont voulu évaluer l'efficacité du vapotage de dérivés du chanvre.

En Suisse, seule la prise de médicaments par voie orale est autorisée. «Or une partie du principe actif seulement parvient dans le sang car l'assimilation via le tube digestif n'est pas si efficace», a expliqué Vincent Varlet à l'ats.

Par inhalation, il arrive directement dans le sang, ce qui permet de réduire les doses utilisées. Cela évite aussi les nausées dues à des doses trop élevées de cannabinoïdes.

«Cannavapotage»

Les chercheurs ont produit un concentré de cannabinoïdes par extraction au gaz butane (Butane Hash Oil ou BHO), activé thermiquement, puis dissous dans des e-liquides commerciaux à diverses concentrations.

Conclusions: le «cannavapotage», terme créé pour cette étude, permet d'éviter l'inhalation en grande quantité de substances toxiques telles que celles produites lors de la combustion de joints classiques. Il remplace en outre avantageusement les vaporisateurs, plus encombrants.

L'analyse des aérosols produits lors du vapotage a montré des teneurs en contaminants similaires au e-liquide commercial, ainsi que des concentrations variables, mais relativement faibles, de tétrahydrocannabinol (THC, substance active du cannabis).

Parfait pour un usage médical

Le mélange utilisé contenait au maximum 10% de BHO, a précisé le Dr Varlet. Au-delà, ce concentré n'est plus soluble dans le liquide. Conséquence: très peu de THC est vaporisé. «Il faut tirer entre 80 et 100 bouffées d'une telle e-cigarette pour arriver à l'équivalent d'un joint», souligne le chercheur.

Pour une utilisation thérapeutique, c'est parfait, et cela rend la chose peu attrayante pour ceux qui souhaiteraient en faire un usage détourné.

Pour une prescription à large échelle, il s'agirait toutefois de créer des capsules standardisées avec une solution homogène de BHO, ce qui n'est pas si simple, note le Dr Varlet. En outre, ces résultats ont été obtenus à l'aide d'un seul modèle d'e-cigarettes. Ils doivent être confirmés avec d'autres conditions de vapotage et d'autres marques et designs d'e-cigarettes et d'e-liquides.

Le cannabis peut apporter un soulagement à diverses pathologies, notamment la sclérose en plaques. Il est également efficace contre les effets secondaires de chimiothérapies. (ats/nxp)

Créé: 26.05.2016, 18h13

Articles en relation

Payer les femmes enceintes pour ne plus fumer

France Seize maternités testent une méthode particulière pour que les futures mamans renoncent à la cigarette. Plus...

Arrêter de fumer en groupe grâce à Facebook

Suisse romande Une page du réseau social permet de ne plus être seul, quand le désir de cigarette sera trop grand. L'opération débutera le premier jour du printemps. Plus...

Les vapoteurs veulent de la nicotine dans leur e-cigarette

Berne Entre 80 et 100 personnes ont manifesté à Berne «contre la prohibition des liquides nicotinés» pour cigarettes électroniques. Plus...

Les liquides pour e-cigarettes peu toxiques par voie orale

Prévention Nicotine mise à part, les liquides de recharges pour e-cigarettes sont peu toxiques par voie orale, du moins à court terme, indique une étude de chercheurs suisses et grecs. Plus...

Les ados toujours plus nombreux à tester l'e-cigarette

Etude Les jeunes de 10 à 16 ans testent plus facilement la cigarette électronique, que la traditionnelle, selon une étude. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Donald à l'ONU
Plus...