Sexo: Au secours, je suis extrêmement jaloux!

FEMINADouter sans raison de son partenaire est surtout le reflet de sa propre insécurité. Mais il ne s’agit pas d’une fatalité! Notre experte vous répond.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Je constate que toutes mes relations (qui n’ont, pour la plupart, duré que deux-trois mois) se sont soldées par une rupture en raison de ma jalousie. Je questionne, je harcèle, je surveille, j’accuse et je ne fais pas confiance. Avec le recul, je suis pourtant sûr que mes amies étaient sincères et qu’elles m’aimaient. Mais chaque fois, je suis persuadé que ma copine va se faire draguer et partira avec un autre. Du coup, chacune de ses sorties est un calvaire. Comme lors de chaque rupture, je suis convaincu de rester seul à jamais. Qui voudrait d’un homme aussi moche?

Raphaël, 31 ans

La réponse

Pour résumer: plus vous poursuivez votre amie du moment de vos interrogatoires, soupçons et accusations, plus elle s’éloigne, plus vous êtes pris d’angoisse et… plus vous sabotez la relation par votre comportement.

Partons du principe que le manque de confiance en l’autre ne fait que masquer un manque de confiance en soi. A vous de vous interroger. D’où vient ce manque de confiance? Est-ce une expérience douloureuse en termes de performance sexuelle, qui vous amène à vous comparer défavorablement? Des moqueries subies? Une surévaluation de l’importance de la perfection physique? Comment aimeriez-vous apprendre à gérer vos montées d’angoisse? Avec une psychothérapie, des techniques de respiration, de la méditation?

Être jaloux, c'est d'abord souffrir

Bienveillance et questionnements

Dès lors que l’autre ne vous donne pas de raison concrète de douter, accorder sa confiance est un choix conscient. Cela peut vous permettre de vous rassurer sans que vous ayez besoin de rechercher de l’apaisement chez l’autre. Cela d’autant plus que votre manière d’exiger cette sécurité émotionnelle est agressive.

Regardez la réalité et vos compétences! Vous avez souvent séduit, vous avez été aimé, vous avez plu. Vous plairez à nouveau; à vous de travailler ces émotions (seul ou en vous faisant accompagner) et de partager avec bienveillance les questionnements que vous avez sur vous-même, plutôt que de faire planer des doutes sur les comportements de votre partenaire du moment.

Notre experte
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, laurence.dispaux@femina.ch, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC.

Retrouvez plus de contenu Femina sur www.femina.ch (Femina)

Créé: 13.08.2018, 08h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...