Le rhume chez les bébés peut réduire leur flore nasale

Selon une étude suisse, les virus affaiblissent la flore microbienne du nez conduisant à des conséquences sur le long terme.

Plus de 30 bébés ont été suivis de l'âge de cinq semaines jusqu'à un an.

Plus de 30 bébés ont été suivis de l'âge de cinq semaines jusqu'à un an. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rhume chez les bébés décime la flore nasale, selon des chercheurs suisses. Cela pourrait avoir des conséquences jusqu'à l'âge adulte, favorisant l'asthme par exemple.

Ces recherches ont été présentées dimanche dans le cadre du Congrès annuel de la Société européenne de pneumologie (ERS) à Amsterdam. L'équipe d'Insa Korten, des hôpitaux universitaires de Bâle et Berne, a suivi 32 bébés de l'âge de cinq semaines jusqu'à un an dans le cadre de l'étude BILD (Basel Bern Infant Lung Development).

Leur flore nasale a été analysée chaque semaine, de même que la présence ou non d'une douzaine de types de virus. Il s'est avéré que lorsque les enfants étaient infectés par des rhinovirus et présentaient des symptômes de rhume, la flore bactérienne nasale était réduite.

La flore nasale attaquée

Lorsque les virus étaient présents dans le nez mais sans symptômes, la diversité bactérienne était intacte. Pour les chercheurs, cela signifie que les défenses immunitaires, qui se manifestent à travers les symptômes, déciment également la flore nasale naturelle.

Chez les bébés qui avaient souvent le rhume, la flore microbienne était globalement plus faible. Selon les scientifiques, cela implique des effets à long terme favorisant potentiellement des maladies chroniques comme l'asthme.

Ce risque reste toutefois à évaluer. Les enfants objets de l'étude vont être suivis jusqu'à l'âge de six ans. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2015, 17h23

Articles en relation

Le manque de sommeil multiplie par 4 le risque de rhume

Recherche Le manque de sommeil est directement lié au risque de développer un rhume une fois en contact avec le virus, selon une étude. Plus...

Un Suisse sur cinq attrape le rhume des foins

Santé Toujours plus de personnes touchées par les allergies, surtout parmi les jeunes. Plus...

Un spray nasal efficace pour soulager 20% de la population

Allergies aux pollens Les personnes allergiques aux pollens - 20% de la population - disposent désormais d'une nouvelle méthode de traitement particulièrement efficace et peu lourde, selon des spécialistes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...