Passer au contenu principal

SantéLa pneumonie, principale cause de mortalité infantile

La pneumonie est la principale cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans dans le monde, représentant 18% des 6,9 millions de décès par an, annonce l'Unicef.

Près de 7 millions d'enfants meurent dans le monde à cause de la pneumonie.
Près de 7 millions d'enfants meurent dans le monde à cause de la pneumonie.
Unicef

Un "enfant meurt des suites d’une pneumonie toutes les 25 secondes, ce qui représente 3400 décès par jour", a déclaré une porte-parole de l’Unicef.

La pneumonie peut être causée par des maladies contre lesquelles il existe des vaccins, comme la rougeole ou la coqueluche.

Quelque 85% des enfants dans le monde sont protégés de ces maladies par des vaccins, les 15% restants, non protégés, étant les plus pauvres.

Moins d’un tiers des enfants atteints de pneumonie dans les pays en développement sont soignés avec des antibiotiques. La maladie peut être traitée, si elle est diagnostiquée rapidement, rappelle l’Unicef.

Vaccin pneumoccocca

Pour le Dr Mickey Chopra, responsable du secteur santé à l’Unicef, "les gouvernements doivent prendre au sérieux la menace de la pneumonie et fournir les vaccins adéquats et les services de soins aux plus pauvres".

D’ici la fin 2012, 12 millions d’enfants issus des pays les plus pauvres auront reçu un vaccin pneumoccoccal, selon l’organisation Gavi Alliance, un partenariat public-privé ayant pour but d’améliorer les taux de vaccination dans le monde.

A ce jour, 21 pays pauvres disposent de ce vaccin, et l’objectif est de le fournir à 50 pays supplémentaires d’ici 2015.

Gavi Alliance a aussi financé l’introduction du vaccin Hib, qui protège d’une autre cause de pneumonie. Près de 73 pays avec lesquels travaille Gavi Alliance ont introduit ce vaccin, qui a été administré à 120 millions d’enfants. D’ici la fin 2012, Gavi Alliance estime que ces vaccins auront empêché la mort de 600'000 enfants.

La journée mondiale de la pneumonie a été célébrée pour la première fois le 12 novembre 2009.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.